Acceuil / Tout / Résumés des matchs / Cs Visé – Fc Brussels 1-1

Cs Visé – Fc Brussels 1-1

Beau match de notre équipe qui aura laissé cinq minutes au Visétois. Heureusement pour eux, ils en ont tiré profit en inscrivant rapidement le 1-0. Le reste de la première mi-temps, nous avons offert un très beau jeu, très offensif, mais nous feront défaut dans le dernier geste, la dernière passe. La deuxième mi-temps fût plus brouillonne, mais plus on avançait, plus nous mettions la pression. C’est la montée de Bruno Baras et un action individuelle ponctuée d’un assist pour Tambwé qui égalise en fin de partie. Bravo les gars, Il nous manque encore 5 ou 6 points, ou une victoire contre Dender.

- Résumé Vidéo

- Photos Jan M

- Photos LD

Titulaires
6 RODRIGO : quasiment aucun ballon à prendre. Il ne peut rien sur le but puis il sort un bel arrêt devant Boateng. C’est tout.
6 DIAKHABY : quelques réglages à faire en début de match avant de trouver son rythme.
6 HERIS : légèrement blessé, il a finalement dû céder sa place à Nizic à la mi-temps. Jusque-là, il avait fait un match correct, sans plus.
6 GRASSI : il a remporté son combat physique face à l’imposant Boateng.
6 HAGHEDOOREN : sur trois actions de Françoise, il a tiré la langue. À part ça, son match a été quasi parfait.
7 SAVI : invisible durant le premier quart d’heure, il a ensuite régulé le jeu du Brussels comme il sait le faire.
7 MENDY : même remarque que son compère dans l’axe de l’entre-jeu. Une fois qu’il avait mis le pied sur le ballon, l’équipe a mieux tourné.
6 NAHIMANA : un style particulier mais une vitesse qui embête quand même les défenseurs adverses. Dommage ces quelques fautes techniques.
6 SIANI : toujours en mouvement, il manque de réussite dans ses tentatives.
6 HOURI : il ne peut pas marquer à tous les coups mais il a encore été très entreprenant. Toujours capable d’ouvrir la boîte sur un coup de patte.
7 TAMBWE : il a confirmé ses dernières bonnes prestations mais cette fois, il a marqué. Du mouvement, du travail et un vrai point d’ancrage.

Remplaçants
6 NIZIC : il a pris les clés de la défense en seconde période avec brio.
NC BARAS : une action décisive.
NC NOLLEVAUX

Toujours imbattable (02/04/2012)
Après un premier quart d’heure loupé, le Brussels a finalement réussi à prendre un point plus que mérité à Visé

Mené quasiment tout le match, le Brussels a finalement arraché un point mérité après avoir dominé Visé pendant 75 minutes. C’est le quatrième match sans défaite des Bruxellois.

Après la partie, les regrets étaient du côté de Visé, qui tenait le bon bout pendant toute la rencontre. Mis sur orbite après quatre minutes via Gideon Boateng, les hommes de Loris Dominissini avaient très bien débuté la rencontre. Pendant un gros quart d’heure, le Brussels n’a quasiment jamais été en possession du cuir et l’avantage des Oies à cet instant de la partie ne se discutait absolument pas. Et puis, petit-à-petit, les Bruxellois ont repris leurs esprits et ils ont multiplié les combinaisons dans les intervalles. En confiance après leur récent 7 sur 9, le quatuor Siani – Nahimana – Houri – Tambwe a posé des problèmes à l’arrière-garde visétoise. Il fallait d’ailleurs un réflexe étourdissant d’Ingrassia devant Tambwe pour éviter l’égalisation. Les “Oies” répondaient surtout via Emmanuel Françoise. L’un de ses centres aurait d’ailleurs pu amener un deuxième but, quand Boateng reprenait le ballon à bout portant. Rodrigo, bien sur ses appuis, repoussait… avant de commettre une faute qui aurait sans doute valu un penalty. Au lieu de tenter de “tuer” le match, Visé allait finalement reculer de plus en plus. Le Brussels avait la maîtrise, était supérieur techniquement et approchait régulièrement le but adverse. Sentant que l’égalisation était tout sauf utopique, Stéphane Demol lançait Bruno Baras à la place de Davide Grassi. Ce choix offensif allait s’avérer payant. À quelques minutes du terme, l’attaquant prêté par Anderlecht s’arrachait sur la gauche pour adresser un centre en retrait à Tambwe. Le Congolais n’avait plus qu’à pousser au fond. En confiance et sûr de ses forces, le Brussels regrettera son premier quart d’heure loupé. Pour le reste, rien à dire. Les Molenbeekois pourront sans doute faire un pas de géant, sinon décisif, vers le maintien en cas de résultat favorable à Dender samedi soir. Un match à ne pas perdre.

Source : JULIEN COLLIGNON – La Capitale 2012

Ils l’ont dit après … (02/04/2012)
Samy Houri : “Des regrets …”

Auteur d’une belle prestation, le milieu de terrain Samy Houri regrettait néanmoins d’avoir laissé filer deux points lors de ce déplacement à Visé. “Après un mauvais début de partie, nous avons été vers l’avant et nous nous sommes appropriés les échanges. Même si c’est un bon point de pris dans l’optique du maintien, on pouvait espérer davantage au regard de notre prestation. Enfin, nous n’avons plus perdu depuis quelques matches et c’est très positif.”

Source : F. D. – La Dernière Heure 2012
Bruno Baras : “On m’avait dit que j’allais être décisif”

Le visage le plus radieux était celui de Bruno Baras. D’une action, l’attaquant prêté par Anderlecht a permis à Patiyo Tambwe d’égaliser méritoirement. “Ça fait du bien d’avoir pu aider l’équipe”, disait-il. “Je suis content d’avoir pu prouver que je pouvais apporter quelque chose. Quand je suis monté au jeu, il fallait absolument qu’on fasse la différence pour marquer au moins un but. Sébastien Van Den Eynde et le délégué m’ont d’ailleurs dit, avant que je monte sur le terrain, que j’allais faire la différence. Ils ont vu juste.” Régulièrement titulaire sous Christian Rits, Baras s’est ensuite blessé. Il a perdu sa place et puis, Stéphane Demol a débarqué. “Quand le coach est arrivé, j’étais toujours un peu blessé et l’équipe s’est mise à tourner quand je suis revenu. Il reste maintenant cinq matchs et j’espère pouvoir aider l’équipe. Que ce soit comme titulaire ou remplaçant, je le ferai du mieux possible. On doit rester en Division 2 vu nos qualités. Ce n’est pas à nous de descendre, c’est clair.” En cas de bon résultat à Dender samedi, le Brussels ferait un pas de géant vers le maintien. “Un match très important, comme l’était celui à Visé”, conclut Baras.
Stéphane Demol : “Zoran Nizic et Bruno Baras sont très bien montés au jeu”

1. Stéphane, votre arrivée tardive au stade peut- elle expliquer la mauvaise entame de match de votre équipe ?
Je ne sais pas. Il est vrai que nous n’avons pas bien commencé la rencontre. Pendant dix à quinze minutes, on n’y était pas. Puis, on a pris le match en main et on a eu la maîtrise, notamment technique, jusqu’à la fin. On a attaqué mais malheureusement, il faut aussi pouvoir soigner la dernière passe ou concrétiser. Nous avons été meilleurs que Visé.

2. Les remplaçants ont apporté un plus : on pense à Nizic mais aussi à Baras…
Heris était incertain avant la rencontre. Il était resté entre les mains du kiné ces derniers jours mais nous avions quand même décidé de l’aligner car on ne voulait pas trop de changement dansnotre organisation, qui fonctionne plutôt bien ces dernières semaines. Ce n’était donc pas parce qu’il y avait un problème avec Zoran. Il a d’ailleurs très bien fait son boulot derrière, même quand on s’est retrouvé avec trois défenseurs. Baras a lui aussi fait une excellente entrée. Je n’ai pas spécialement un grand noyau mais si ceux qui jouent moins comprennent qu’ils font aussi partie intégrante de l’équipe, nous sommes dans le bon.

3. La semaine prochaine, vous vous déplacez à Dender. Un match très important pour le maintien. Qu’en pensez-vous ?
Quand je suis arrivé, c’était clair : il fallait se maintenir. Notre programme est chargé mais sur ce que nous montrons ces dernières semaines, c’est de bon augure pour la suite.

Source : J.Co. – La Capitale 2012

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top