Acceuil / RWDM / 14 priorités pour le RWDM Brussels en 2014

14 priorités pour le RWDM Brussels en 2014

Ces dernier temps, j’ai été critiqué pour mon attitude anti Johan Vermeersch, on m’a notamment dit que je critiquais sans proposer de solutions, sans apporter d’alternatives. Je dois dire que ça a pas mal tourné dans ma tête et que je ne peux pas donner tout à fait tort aux personnes qui avancent cet argument, je me suis donc posé la question: « comment pourrais-je faire avancer le bazar à mon petit niveau? ». Voici ma réponse, mes quatorze priorités pour notre club, sous forme d’état des lieux tourné vers l’avenir.

- Il faudrait rétablir le contact entre les supporters et le club. La communication directe n’a jamais été aussi difficile que ces dernières années. Un site web déserté, vide, non mis à jour, aucune communication officielle sur Facebook, Twitter. La gestion et les décisions sont depuis bien trop longtemps prises sans aucune concertation avec nous. Heureusement, certains pensent à nous, qu’ils soient joueurs, bénévoles ou parfois salariés du Club (Jérome, Dailly, Sonja, Garcia, Hercor, etc…), ce qui nous permet de garder un certain lien et une certaine vision sur le fonctionnement intérieur du club. Si la réunion publique du 19 a permis à certains de s’exprimer, les réponses données ont été parfois constructives, parfois vides de fond. Globalement, elle n’aura servi qu’à relâcher la pression qui s’était accumulée à cause du manque de communication. A l’image de ce qui était prévu, il faudrait que tous les six mois, la direction rencontre les représentants des clubs de supporters ainsi qu’une réunion publique au moins une fois par an. De cette manière un dialogue sain, confiant et surtout constructif  pourrait être établi. Tout le monde en sortirait gagnants, le club qui serait renforcé par nos remarques et propositions ainsi que nous les supporters qui seraient enfin écoutés.

logo- Il faudrait créer un espace RWDM. N’ayant pas connu cette époque bénie, je suis peut être très mal pour en parler, mais je suis convaincu que notre club ne peux s’appeler RWDM et profiter de ce divin héritage sans lui faire honneur. Je plaide pour qu’un espace soit créé dans le socio ou/et dans le VIP pour mettre en avant notre histoire. Ou les nostalgiques et les anciens pourraient se retrouver et rendre honneur à notre passé. Il suffit de peu, quelques archives, des maillots, des photos, quelques plaques explicatives. En bref, un petit musée et un staminei dans une des cafettes (inception style). Pour faire plaisir à tous et rendre hommage à notre passé (le Daring et le Brussels doivent y trouver leur place aussi).

- Le Fanshop et le marchandaising doivent être repensés, une personne doit s’en charger. C’est absurde que rien n’existe, il s’agit d’un apport financier simple et rapide mais aussi d’une façon de faire vivre le club. C’est en portant nos couleurs et en revendiquant notre appartenance au club dans notre vie de tous les jours que nous démontrons que notre club vit toujours, que nous intéressons les passants dans la rue, que finalement nous faisons une « publicité gratuite ». Quoi de plus fort en effet qu’un club capables de fidéliser ses supporters au point qu’ils sont fiers d’arborer ses couleurs dans sa vie de tous les jours? Avec le renouveau et le nouveau/ancien nom, tout le monde était prêt à acheter une écharpe, un pull, une veste. D’ailleurs les BP ont pu récolter une belle somme de cette manière qui sera et a déjà été en partie réinvestie dans le club. A côté de ça, des petits malins on réussi à se mettre de l’argent dans les poches et ont vendu beaucoup. Sans que le club n’en profite. Garcia nous avait répondu à l’époque: « Ce n’est pas la priorité, on pas le budget ». Mais si, donnez 3000 euros à quelqu’un pour qu’il commande le merchandising et relance le fanshop. Il faut qu’il ai quelque bases en gestion/commerce, un peu d’imagination et de la motivation et pourquoi pas lui promettre 5% sur les bénéfices mensuels de la boutique en plus de son salaire horaire? Je peux vous assurer que dans ces conditions. Les 3000 euros investis seront rentabilisés en moins de trois mois.

- Il faudrait enfin permettre aux supporters de boire et manger en tribune. C’est la base de tout club familial et populaire. La cellule sécurité et Mr. Petrens doivent arrêter de faire la sourde oreille. Bien sûr il y aura sûrement l’un ou l’autre débordement, comme dans tout les clubs de Belgique. Mais pourquoi pénaliser les 97% de supporters qui ne feraient jamais le moindre écart ? Pourquoi nous priver de ce confort alors que de toute façon, tout contrevenant ou personne qui lancerait par exemple un verre sur le terrain serait immédiatement sanctionné d’une amende et d’une interdiction, les spotters et le service de sécu de Molenbeek étant assez efficaces.

- Il faudrait redorer l’image du club. L’affaire Zola, les frasques de Vermeersch, les non paiements, etc.. tout cela ont ruiné et condamné notre club à la misère commerciale. Notre image est inexistante voire négative. La majorité des sponsors potentiels sondés rient au nez du représentant qui vient sonner à sa porte. Notre communication externe (j’entends vers la presse et les partenaires) doit absolument être professionnalisée et géré indépendamment de la direction. Un attaché presse indépendant et respecté par la direction doit pouvoir faire son travail. La communication est un art et demande des connaissances. C’est primordial, car le club pourrait très bien évoluer positivement, si tout le monde voit le contraire, nous n’évoluerons jamais.

- Il faudrait reprofessionnaliser la cellule commerciale. Dans les grands clubs, j’ai pu lire que 50 à 70% des profits venait de la cellule commerciale et du catering. En effet quand on sait qu’un repas VIP est vendu à 50 euros, c’est à dire un peu moins de la moitié d’un abo, on a vite compris. Il suffit de posséder une paire d’yeux pour se rendre compte que notre VIP est

default thumb

pratiquement vide à chaque match. Il était pourtant assez vigoureux pendant l’aire Dailly (même si ce n’est pas lui qui le gérait, il s’agit juste d’un repère temporel). On peut encore trouver des traces du fameux « corporate members » sur notre site officiel. Je ne sais même pas si il existe encore. Selon mes connaissances (non, je ne sais pas tout, et j’ai pas tout payé), une personne est engagé à cet effet. Mais une, est-ce bien suffisant? Est-elle payée de manière fixe ou seulement au pourcentage comme l’était Dailly (qui est d’ailleurs en procès avec le club), est elle vraiment motivée? Si il faut trois salariés dans notre club, c’est là qu’ils doivent se trouver et pas ailleurs. Si on paie une personne 2000 euros mais qu’elle en rapporte 8000, pourquoi s’en priver? Il faut une groupe corporate fort, un réseau vaste et un service de qualité pour les sponsors et partenaires. Si c’est le cas, ils amèneront petit à petit d’autres sponsors potentiels, etc..

- Il faut repenser la politique des prix. J’ai énormément apprécié la baisse du prix des abos dans le A réalisée cette année. Un foot à prix populaire, surtout quand on voit la qualité proposée, c’est un minimum. Mieux vaut des tribunes pleines et vivantes à 100 euros que des tribunes vides à 150 euros. Mais il y a malheureusement aucune logique dans les tarifs. Pourquoi les abos de la tribune officielle sont à 250 euros? Qu’est ce qui justifie de payer 100 euros de plus? Si ce n’est une vue un peu meilleure. Il faut d’autres avantages. Le bât blesse surtout au niveau des tickets pour un match. 15 euros? C’est sérieux ? La moité de la D1 est moins chère.. 20 euros pour le Bloc B. 20 euros? Vous imaginez? C’est plus un loisir mais un luxe de venir voir un match au stade. Et on s’étonne que ce soit la guerre pour quelques invitations en coulisse. Cela devient encore plus ridicule quand on regarde la politique prônée pour les jeunes, rappellons-le, les jeunes, c’est l’avenir du club, notre fanbase du futur, mais aussi un vecteur d’activité, ce sont souvent eux qui font vivre les tribunes. Il suffit de regarder en Flandre ou les 14-22 ans remplissent les tribunes. L’abo pour les moins de 16 est à 50, mais pourquoi ne pas imaginer un abo pour les étudiants à 80 euros ? Au White, à l’époque, ils avaient même rendu les abos pour les étudiants gratuits une certaine saison. Même chose pour les retraités, pourquoi ne pas faire une tribune en B ou en Officiel, ou les personnes plus âgées pourraient se rassembler pour suivre le match plus paisiblement sans pour autant payer plus cher? Enfin, je deviens trop précis et embêtant, mais il faut réfléchir à cette question. Combien de mes amis ont refusés de venir parce qu’il ne voulait pas payer 15 euros, mais qui une fois venu avec un abonnement excédentaire sont devenus des grand fans et sont aujourd’hui abonnés…

- Il faudrait soigner l’encadrement des joueurs,  même si ça avait été mis en place tardivement, nous avions en novembre un bon T2, un bon entraîneur des gardiens, le fils de Beugnies qui donnait un coup de main, un prépa physique et j’imagine un « Freddy » ? Chargé du matériel, des repas, etc.. Ces dernières années, c’était très peu souvent le cas, et tout le monde changeait souvent, l’entraîneur y compris. Il faut absolument une stabilité et un professionnalisme impeccable dans ses postes là. Car au final, le résultat sportif dépend de l’équipe et de sa forme. Et ce sont toutes ces personne là qui façonnent cette forme, qui suscitent la motivation, qui permettent aux joueurs de s’intégrer, de s’épanouir, de se donner à 100%. Ce sont des rôles clés, et si ils ne sont pas bien définis et assumés, les résultats sportifs en pâtissent directement.

- La cellule juridique devrait être stabilisée et gérée par un cabinet indépendant (et non pas par des amis de..). Comment est-ce possible d’avoir autant de procès? de contrats cassés ? de litiges ? Si on arrive à ces résultats, c’est que les salaires sont parfois non payés, mais surtout que ces documents sont mal rédigés ou lacunaires. Même chose dans les relations avec l’UB, les preuves de paiements, le sercrétariat. De Rop a énormément donné pour le club, il est formé et connaît son métier, mais il n’a pas les épaules pour gérer seul tout le secrétariat d’un club tel que le notre, sans compter qu’il remplit encore d’autres tâches. A tous les niveaux, notre club utilise des bénévoles ou des semi-professionnels qu’on ne respecte pas et qu’on paie rarement à temps. Il est impossible d’avoir l’ambition de remonter en D1 si cela ne change pas, au moins pour les métiers essentiels d’un club de football (ceux que je suis entrain d’énumérer).

- Il faut prôner un partage des pouvoirs: Si c’est simple de dire JV Buiten, c’est aussi le reflet qu’il est en pratique le seul coupable. Pourquoi? Il décide de tout, avec les 95% des parts ( pas sûr du chiffre mais c’est ce qui se dit), c’est au final lui qui a le dernier mot au conseil d’administration sur tout. Il peut faire ce qu’il veut, comme il veut. Il a dans ses mains le décisionnel qui le permet à n’importe quel moment d’intervenir dans le pratique et l’exécutif. Chacun des employés ou des joueurs qui entrent dans le club dépendant de son bon vouloir. C’est malsain et pervers pour la saine gestion, d’autant plus lorsque les décisions prises ne sont pas respectées et les gens virés en cours de mandat. Je prie pour que la solution Monaco se réalise, mais il faut faire attention à ne pas tomber dans le même genre de schéma ou un seul sponsor est maître de tout et de l’avenir, que dis-je de la survie de notre club. Il faut un conseil d’administration fort, uni, respectueux et composés de différents investisseurs de préférence bruxellois ou de la région qui nous entoure, avec des pouvoirs de préférence partagés et qui respecte ses nominations jusqu’à leur terme.

- L’école de jeunes doit bénéficier de cette professionnalisation et se structurer pour redevenir une école de qualité et une école d’élite. Les investisseurs et la direction ont d’ailleurs déjà fait un pas dans ce sens. C’est une nécessité, il n’existe pas de grand club sans grande école de formation, surtout au vu du vivier bruxellois. Elle était d’ailleurs très réputée il y a encore quelques années. Le football social, c’est bien et nécessaire, spécifiquement à Molenbeek. Mais quand on voit les moyens que le BX met en place (financier, boite de communication, etc..) on ne peut pas rivaliser. Plutôt que de faire de l’amateurisme autant se focaliser sur le foot élite et véritablement profiter de cette école. Dieu se plaint souvent de l’exode de nos talents, mais vous croyez vraiment que des Januzaj, Boyota et autres pépites passées par chez nous vont rester, alors qu’ils sont scoutés par Chelsea et qu’ils savent que l’encadrement qui leur sera proposé sera digne d’un club promotionnaire? J’avoue ne pas avoir une très bonne connaissance de l’école de jeunes. Mais je me base sur ce que je connais. Notamment d’un témoignage d’un taxi-men dont deux fils avait été formé à Molen, un avait décidé de rester et l’autre de partir à Zulte Waregem. Je vous passe les détails, mais il en avait des choses négatives à dire sur notre école de jeunes…

- Il faut privilégier le respect et le dialogue plutôt que le silence et les non-dits. Et ce à tout les niveaux ? un exemple ? Lorsque les joueurs font gréve, on leurs promet d’être payés dans les deux semaines, alors que la direction sait pertinemment que c’est impossible? Pourquoi mentir? Pourquoi ne pas payer 20% et prévoir un échéancier ? Les gens supportent un certain niveau de foutage de gueule, mais si tu tire trop sur la corde, ils explosent et deviennent dangereux pour le club. On se souvient tous de cette personne qui a collaboré avec JV pendant des années et qui est aujourd’hui rédacteur sur Walfoot. Quel tord il n’a pas fait au club et à notre image pour se venger de son expérience négative? Au final, il avait sûrement raison dans ce qu’il disait, dans ces messages, mais à force d’être trompé, il a finit par devenir ennemi du club alors qu’il était l’un de ses plus fervent supporters (Et certains penseront sûrement que je suis la même voie, hein flupke?). Et ils sont très très nombreux à avoir vécu le même parcours, parfois soutenu par les tribunes et la presse mais parfois dans l’anonymat le plus complet.

- Il faudrait aussi améliorer l’entente et la collaboration au sein des supporters, force est de constater que notre public est loin d’être aussi fiable et acharné que celui de l’Antwerp ou certaines autres équipe. Nous sommes tout bonnement incapable de nous unir efficacement et intelligemment pour forcer un changement au sein de notre club. Pourtant ce genre d’actions sont monnaie courante dans le foot, même en Belgique. Un mouvement d’humeur après une défaite ou une Xième grève des joueurs ne suffisent pas, et ce n’est pas les 25 personnes qui s’étaient déplacés avant un match pour exiger des réponses de Vermeersch qui permettront de mettre la pression, quand on sait que la maréchaussée était présente avec plus de 5 combis.. Ce n’est que par notre passion et notre « résistance » que nous pourrons influencer l’avenir du club dans le bon sens. Abandonner ou saboter ne sont pas des solutions acceptables. Il faut mettre une pression intelligente et réfléchie sur les bonnes personnes, pour forcer un changement structurel et progressif.

- Il faudrait une vision d’ensemble et des plans d’avenir fixes. Nous ne pouvons nous permettre d’enchaîner les saisons en « one-shot » ou tout change tous les six mois, ou le temps même de fixer un organigramme, tout ses acteurs ont déjà été changés. Il faut une vision sur le long-terme et assez de rigueur pour se tenir à nos choix et à nos engagements. On ne peut arriver à quelque chose dans le football moderne en surfant sur l’amateurisme et le bénévolat. Je vois un club comme une entreprise d’un type particulier, car il dépend de facteurs humains et sportifs que l’on ne retrouve pas dans d’autres secteurs, mais force est de constater que dans le haut niveau, niveau auquel nous aspirons tous, il n’y a plus le choix, on doit se professionnaliser et travailler sérieusement en utilisant des outils managériaux à jour et ‘qui ne date pas des années 80′ (pour citer un article nous concernant dans sport foot magazine).

 

En conclusion de cet article, j’aimerais vous rappeler que Johan Vermeersch à sauvé le football à Molenbeek, qu’il nous as permis de vivre une belle remontée et quelques années en D1, qu’il a donné le meilleur de lui même, de ses capacités pour faire avancer notre club, son club. Son investissement personnel, affectif, financier a toujours été total. Mais force est de constater que sa gestion n’est plus adaptée, quelle ne porte pas ses fruits! Dix ans après, à part la fierté d’exister encore, que nous reste-il ? Faites le bilan. il est urgent et nécessaire qu’il passe la main à d’autres.. Il est de notre devoir de supporter et de passionnés d’enclencher une réforme progressive de notre club, de faire en sorte pour que la solution Monaco se réalise. Vermeersch n’est pas la seule solution, nombreux sont les investisseurs qui ont sonnés à la porte et a qui on a pas ouvert. Nombreux sont ceux qui attendent le départ de JV pour investir dans notre club. Nous devons nous impliquer dans le club, à tous les niveaux, en soutenant les joueurs non payés, en venant aux matchs et discutant avec les membres de la direction, de manière à faire évoluer le club vers l’avant.

Sur ce, je vous souhaite à toutes et à tous une bonne année 2014, pleine de goals et de bonnes suprises.

Misterart.

N’hésitez pas à partager, liker, mailer cet article autant que possible et à l’envoyer à toutes les personnes qui font partie du club. Je vous invite également à y réagir directement par commentaire ci dessous. 

 

 

 

 

 

9 commentaires

  1. Mister Art,

    Merci pour le gros effort effectué en regroupant en 14 points les priorités essentielles pour notre club en 2014.

    Sans entrer dans tous les détails, je crois que ce programme tient très bien la route.

    Une seule remarque, mais elle est importante : je crois que la solution passe par une phase transitoire, au cours de laquelle J.V., sans qui notre club serait déjà mort depuis longtemps, pourrait être le co-partenaire du futur patron ( espérons Monaco ), futur patron qui serait adéquatement représenté au conseil d’ administration du club et qui veillerait à la mise en place des principales réformes.

    Je te souhaite, ainsi qu’à tous les supporters de notre RWDM, une excellente année qui pourra nous faire vibrer.

    Marco

  2. Rien a ajouter tout est dit et bien dit.
    Bravo (l’idee du bistrot R.W.D.M. est sublime!!)

    Meilleurs voeux,

    Maurice.

  3. Bravo, mais comment et quoi faire dans le concret si la porte de D.ieu est toujours fermée,… Bonne année à tous footbalistiquement vôtre,…

  4. Kikooo.

    C’est super, je suis d’accord.

  5. Bravo pour l’article.
    JV doit trouver un collaborateur à tous les niveaux : sportif, financier et administratif.
    Avec une structure bien place.
    Et dire que Duchatelet investit dans un club de d2 en Angleterre.

  6. Rien à dire sur votre article.
    Le tout est de savoir si JV veut de l’aide ?
    Mais pour cela il doit dévoiler la situation financière de A à Z.
    Et dire que R Duchatelet va reprendre un club de D2 en Angleterre.

    Meilleur voeux à tous.

  7. tout cela est tres beau et juste mais voila jv ne lachera jamais sont club et qui va reprendre le club avec ces dette

  8. Bien vu Misterart, il est évident que vu sous cet angle bien des choses fonctionnerait mieux au RWDM.

    Au niveau marketing : un autre angle d’attaque pourrait être la distribution de maillots dans les magasins de sport de la région bruxellois, il est en effet aberrant de retrouver bien plus de maillots de club étranger que de club belge dans nos magasins (éventuellement travailler de manière locale).

    Si les boutiques du centre-ville pouvaient mettre en évidence des maillots du RWDM à la place du ceux du barça/inter /man U/real, etc,… (version copie et recopie) nous ferions déjà un pas en avant.

    Un exemple (le mien) : un voyage au Costa Rica, en Equateur et en Afrique du Sud et hop je reviens avec des maillots aux couleurs du RWDM dans les bagages. Imaginons la même chose avec des voyageurs visitant Bruxelles ou de passage à Zaventem airport. Des maillots vendus, des rentrées financières pour le club et une belle image de par le monde.

    Meyon

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top