Acceuil / Tout / Articles de presse / Fc Brussels : « Un nouveau dialogue »

Fc Brussels : « Un nouveau dialogue »

Voici un peu de lecture, en gros le compte rendu de ce qu’on a pu lire dans la presse sur le transfert de Dalibor Veselinovic et tout le Tsouin Tsouin présidentiel que cela à créé avec le Rsca! Je joins aussi l’interview d’un supporter de La Capitale qui est aussi très lié au site JMSR ( rédacteur? ou ami du rédacteur? ) et en profite pour le remercier pour le boulot qu’il fait! Avant cela je fais un résumé du transfert pour que tout le monde comprenne bien. Bonne fin de semaine!

En échange de Dalibor Veselinovic, joueur libre de tout contrat dans 6 mois, nous avons obtenu:

- Une somme estimée à 500000 euros dont la moitié va directement à Lens

- Un droit de regard à la revente, c’est à dire, quand il le revendront, on touchera une part.. Quel pourcentage? Quand? Ça on ne sera sûrement jamais.

- Un prêt d’infrastructure ( j’ai lu, mais aucune confirmation, et je ne vois pas de quelle infra on parle.

- Un match amical au Machtens dont les revenus seront intégralement reversé au Brussels ( Côté supporters, il faut qu’ils alignent un équipe A pour faire de gros bénéfices, mais quoi qu’il se passe, côté business, ça va nous apporter beaucoup)

- Le prêt de trois à quatres joueurs dès Janvier ( on cite Barrios, un défénseur central qui me semble superflu et Ciani un attaquant, sûrement un peu plus utile si on vend Debroyer).

- Un nouvel vision et un dialogue entre les deux clubs !

- J’ai rien oublié?

à regarder aussi:

- une interview pré-départ sur le site officiel

- Une interview vidéo de vermeersch

On retiendra aussi que Mons à fait 2-2 en match en retard contre Heist, et qu’on as toujours pas payé ces satanés deux joueurs ( qui d’ailleurs???) !!!!! Si on ne paie pas, nous serons suspendu dès jeudi.. Espérons quand même qu’avec ce transfert ce sois fait :)

Le(s) supporter(s) du Brussels sceptique(s) (16/12/2010)

Michel Wauthier : “Sportivement, pas besoin d’accord”
Les supporters du Brussels sont allergiques à tout ce qui se rapproche de près ou de loin à du mauve. “Comme d’habitude, Anderlecht veut dicter sa loi en privant les autres équipes d’un bon joueur. Ce n’est pas comme ça qu’on relève le niveau d’un championnat. Là, c’est simplement pour asseoir sa domination car le Sporting a déjà un noyau suffisamment étoffé. Est-ce que “Dado” jouera ? Je l’espère pour lui”, dit Michel Wauthier, fervent supporter du stade Machtens.
La crainte des sympathisants molenbeekois est de voir leur équipe perdre son identité. “Exactement. Moi j’en ai une deuxième : tout simplement celle de voir le club obligé de mettre la clé sous le paillasson. Johan Vermeersch, on l’aime ou on ne l’aime pas mais il faut reconnaître qu’il fait tout pour que son club reste en vie.”
Quant à voir des Anderlechtois enfiler le maillot rouge et noir, on n’est pas forcément pour. “Et nos jeunes à nous alors ? Sur ces dernières saisons, nous avons quand même eu d’agréables surprises ! Je ne suis pas sûr que du point de vue sportif, nous avons besoin d’avoir un accord avec Anderlecht”, conclut Michel.

Source : J.CO. – La Capitale 2010

Anderlecht et le Brussels s’aiment à nouveau… (16/12/2010)

Un véritable pèlerinage. Une procession, quasi une visite guidée. Mercredi soir, c’est une délégation très nombreuse de la direction du FC Brussels qui a accompagné Johan Vermeersch au parc Astrid à l’occasion du transfert de Dalibor Veselinovic, l’attaquant serbe de 23 ans qui a signé un contrat de 4,5 ans en faveur du Sporting.

Un transfert « historique » car il marque la fin d’un long conflit entre les deux clubs de la capitale. « C’est en effet bien plus qu’un simple transfert, explique Roger Vanden Stock, le président mauve. C’est quelque chose de très spécial que l’on vit : le début d’une véritable collaboration entre Molenbeek et Anderlecht, les deux principaux clubs de la capitale.  Pendant longtemps, trop longtemps, nous avons été en froid. En partie de ma faute, je le reconnais humblement aujourd’hui. Johan Vermeersch nous avait vraiment aidés pour obtenir des subsides régionaux pour notre centre de Neerpede, et on ne l’a jamais vraiment remercié. Dans le cadre du transfert de Veselinovic, nous avons longuement, très longuement parlé, du joueur, évidemment, mais du football bruxellois en général. Et on a convenu que le temps de la dispute était révolu. La confiance est totalement rétablie entre les deux clubs et on va développer désormais une vision commune sur toute une série de sujets. »
Johan Vermeersch, visiblement très ému et heureux de remettre les pieds dans un stade… qu’il a construit et qu’il a boudé pendant plusieurs années, ne tenait pas un autre discours. « C’est la fin d’une brouille dont personne n’est sorti gagnant, explique-t-il de son côté. J’ai eu un gros froid avec le Sporting, mais je n’ai jamais critiqué publiquement le club, car je n’ai jamais perdu de vue ce que je devais à Constant Vanden Stock et Michel Verschueren, que je veux officiellement remercier ici. On oublie désormais le passé et on va de l’avant. Le discours que m’a tenu Roger Vanden Stock dans le cadre du transfert de Veselinovic m’a touché. On doit travailler ensemble et on va le faire. Pour être uni, notamment, face au monde politique. Anderlecht doit être un club de niveau international et le Brussels doit avoir une envergure nationale. Dans la capitale de l’Europe, c’est la moindre des choses. »

Voilà pour les discours. Dans les faits, Anderlecht va prêter 3 ou 4 joueurs, dès janvier, au Brussels (Siani et Barrios, c’est sûr, d’autres suivront) et Vermeersch, lui, donnera un coup de main aux Mauves dans le rapport avec le monde politique, qu’il « gère » bien mieux que la famille Vanden Stock. On peut se demander ce qu’Anderlecht a à gagner à placer des joueurs en D2, alors que ceux qui sont prêtés en D1 (Reynaldo, Sterckx, etc.) ne sont pas assurés de revenir, mais l’aspect politique des choses n’est pas à négliger. En outre, quand on sait que Vermeersch doit mettre de sa poche pas loin de 500.000 euros par an pour boucher le trou de son budget, on se doute que la main tendue des Mauves lui a fait plaisir.

On en oublierait presque que cette réconciliation s’est faite grâce à un… géant serbe d’1m98, Dalibor Veselinovic, auteur de 14 buts en 14 matchs cette saison. « Bruges est venu, le Standard m’a appelé, ce week-end encore, mais c’est Anderlecht qui a été le plus convainquant. Et c’est là que Dalibor voulait aller, poursuit Vermeersch. Je ne vous demande (NDLR :  en s’adressant aux journalistes) qu’une seule chose : ayez un peu de patience avec lui. Il doit s’adapter au rythme de la D1, ce qui prendra un peu de temps. Mais pour le reste, je suis sûr qu’il a les qualités pour réussir au parc Astrid. Vous verrez ! »

On verra, en effet. Pour les dirigeants mauves, le principal avantage de Veselinovic, c’est… qu’il ne coûte pas cher. Comme premier critère d’achat, il y a quand même mieux ! « Renders et Hasi sont encore allés le voir vendredi, répond Herman Van Holsbeeck. Et tous deux nous ont dit qu’il fallait le prendre car il a un potentiel énorme. Evidemment, ce n’est pas un nom ronflant, mais nous sommes convaincus qu’il a les moyens de réussir chez nous. La comparaison avec Koller ? S’il réalise 80% de ce que le Tchèque a fait ici, nous aurons fait une affaire en or ! »

« Une chose est sûre, conclut Roger Vanden Stock. Il a son destin en main et sa réussite ne dépend… que de lui. » Une première arrivée du mercato d’hiver qui provoquera en tout cas le départ de Chavarria. Pour le Cercle ou pour l’étranger ?

Source : CHRISTOPHE BERTI – Le Soir 2010

3 commentaires

  1. On parle de Cedric de Troetsel et Christ Bruno qui attendent encore de l’argent

  2. LE BRUSSELS AURAIT DEJA PAYE UNE SOMME ET NE VEUT DONNER PLUS?

  3. Vermeersch pretend avoir payer se qu’il fallait mais ca ne semble pas assez pour les joueurs. Une (100eme) affaire a suivre.

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top