Acceuil / Tout / Infos journalières / La situation De Wolf!

La situation De Wolf!

Aujourd’hui peu de nouvelles, tout est bien résumé dans l’article de la Capitale de ce lundi, je ne vais pas le retaper. Je vous laisse le lire.

Cependant voiçi le résumé vidéo de la rencontre, ainsi que les réactions d’après match. Il semblerait donc que la seule raison avancée par le noyau soit la peur de bien faire.. Vermeersch parle lui d’un manque de « Concept ». Dans les journaux flamands, on précise que DeWolf a dis remettre sa démission pendant la mi-temps vendredi. Mais cela ne semble pas être réellement le cas après le match.

De Wolf songe déjà à quitter le Brussels (19/09/2011)
La défaite humiliante contre Boussu Dour a laissé des traces, c’est le moins qu’on puisse écrire. Michel De Wolf commence à se poser des questions et il pourrait donner sa démission cette semaine. La crise au Brussels n’est plus très loin.

Vendredi soir, vers 22h30, Michel De Wolf a lâché une bombe au cours d’une conférence de presse d’un climat électrique.

“Après ce que j’ai vu la semaine passée et aujourd’hui, je me demande si les joueurs veulent encore jouer pour moi. Ils ne respectent aucune des consignes que je leur donne avant le match. Molenbeek est le club de mon cœur. S’il le faut, je suis prêt à faire un pas de côté. Je mettrai ce week-end à profit pour réfléchir à mon avenir d’entraîneur au FC Brussels”.

On le sent, la déception est énorme dans le chef de l’ancien Diable Rouge et il y a de quoi. Vendredi, son équipe a livré une prestation calamiteuse alors que les joueurs avaient promis d’afficher un autre visage après la débâcle au White Star. Visiblement, les leçons n’ont pas été retenues. Quarante-huit heures plus tard, l’entraîneur molenbeekois reste dans le flou et il assume les propos qu’il a tenus l’avant-veille.

“Je vais prendre contact avec le président dès ce lundi pour que l’on fixe un rendez-vous. Nous avons des choses à nous dire”, disait-il hier en début de soirée.

“Nous avons déjà eu une discussion avec les joueurs samedi matin en compagnie de Thierry Dailly. Pas grand-chose n’en est ressorti. On va voir avec le président”.

Au-delà des deux dernières contre-performances, il y a d’autres raisons à trouver derrière cette remise en question de celui qui avait succédé à Chris Van Puyvelde.

“On peut parler de pression, dire qu’on a peur de jouer, etc. D’accord mais de là à évoluer à un aussi faible niveau que ce que nous faisons depuis deux matches, il y a de la marge. Pour moi, c’est tout simplement insupportable. J’essaie de mettre en place quelque chose, avec tout de même treize joueurs de la saison dernière, mais le message ne passe visiblement pas. À partir de là, il ne faut pas être devin pour comprendre qu’il y a un problème”.

Avec quatre points sur quinze, le bilan molenbeekois est à peine mieux que celui de la défunte campagne, à pareille époque (3 sur 15). Petit-à-petit, les supporters commencent à craindre que le scénario-catastrophe d’il y a douze mois se répète à nouveau. “Moi, je pense avant tout au club”, précise le T1 bruxellois.

“Ce qui est important, c’est le club, pas les hommes. Je ne comprends pas. En fin de campagne passée, j’ai dirigé 11 matches avec un bilan de 22 points sur 33 pour terminer le championnat. La préparation se déroulait très bien, l’ambiance était bonne, le groupe était très serein. Et une fois qu’on aborde les choses sérieuses, plus rien ne fonctionne. Comment est-ce possible ?”

Du côté de la direction, il est clair que tout le monde au club espère que Michel De Wolf poursuivra l’aventure. Le coach fait l’unanimité depuis qu’il a enfilé son costume d’entraîneur mais sera-ce suffisant pour le voir continuer ? Ce qui est sûr, c’est que la première crise de la saison n’est plus très loin. Et elle n’aura pas mis longtemps à arriver…

Source : La Capitale 2011

Un avis

  1. Pour une fois que le club a un vrai homme de caractère, ne le virons pas. Mais peut être que deux hommes à la tête dure dans un même club, pas très grands, cela doit faire beaucoup pour les joueurs. Se faire engueuler deux fois tous les jours, Banzai, ça craint, … A bonne entendeur,….

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top