Acceuil / Tout / Articles de presse / Les nouvelles RWDM de la semaine

Les nouvelles RWDM de la semaine

Jordan Garcia-Calvete a signé un contrat et rejoindra l’équipe pour la deuxième partie de la saison, vous pouvez découvrir son profil wikipedia par ici. Il s’agit d’un grand espoir, habitué du championnat hollandais qui a malheureusement subi une grosse blessure et recommence à un niveau inférieur.

Le match de samedi aura lieu, selon les infos données sur facebook, il n’y a que le gaz de la tribune Goethaels qui est coupé.

Résumé vidéo de Wolvertem – RWDM 

Le WSB ne manque pas de ressources (01/12/2015)

Le RWDM joue samedi au Machtens et pourrait faire les frais des dettes du White Star

La saga au stade Machtens est loin d’être terminée. Comme nous vous le révélions il y a quelques jours, Octa+ et Electrabel ont demandé de couper gaz et électricité au stade Machtens en raison de factures non payées par le White Star. Si le gaz avait déjà été coupé dans la tribune Raymond Goethaels, c’est désormais tout le stade Machtens qui va se retrouver privé de gaz mais aussi d’électricité.

Une situation qui devrait bien entendu avoir des répercussions sur le RWDM puisque les Molenbeekois jouent à domicile samedi soir. “Une fois de plus, nous dépendons du bon vouloir du White Star. Malheureusement, c’est du déjà-vu”, regrette Thierry Dailly. “De nouveau, nous devons dépenser de l’énergie négative dans toutes ces affaires extra-sportives. Je me demande comment on peut laisser aller des trucs pareils. Cela démontre une fois de plus la gestion calamiteuse de ce club.”

Et si le courant n’est pas rétabli samedi, que se passera-t-il pour le RWDM ? “C’est une bonne question. Je ne sais pas. Il me semblait que le White Star n’avait pas de problèmes, comme certains l’ont prétendu chez eux. Ça semble loin d’être le cas.”

Concrètement, Sibelga demande au White Star de verser une provision de 30.000 euros afin d’éponger une partie des dettes. Tant que ce ne sera pas le cas, il ne devrait plus y avoir d’électricité au stade Machtens. Une situation qui pose question puisque le White Star lui-même a besoin d’électricité et de gaz, ne fût-ce que pour permettre à ses jeunes de s’entraîner et de se doucher dans de bonnes conditions…

De son côté, le RWDM va en référer à la commune, lui qui aimerait également pouvoir payer sa partie des frais d’occupation du stade. “Nous avons déjà envoyé 2-3 recommandés et des dizaines de mails pour qu’on nous donne le numéro de compte afin de payer notre provision pour notre occupation du stade. Des demandes qui sont restées sans nouvelles.”

Source : Sébastien Sterpigny – La Dernière Heure 2015

Le RWDM a épuisé son crédit (01/12/2015)

Après leur 3e nul consécutif, les Molenbeekois doivent faire le plein

Le RWDM reste sur trois matches nuls consécutifs et si c’était bien face à des équipes installées dans la colonne de gauche, ce bilan génère pas mal de frustrations. Ce week-end, Elis Koulibaly et les Molenbeekois ont pu, à nouveau, nourrir des regrets après le partage concédé à Wolvertem.

Cela devient une constante depuis quelques matches : le RWDM alterne le bon et le moins bon. Ce week-end, les hommes de Danny Ost sont quelque peu passés à côté de leur première période avant de ressortir des vestiaires le couteau entre les dents. Un constat illustré par Elis Koulibaly. L’attaquant molenbeekois est à peine revenu d’un congé forcé pour cause de maladie qu’il a déjà fait parler la poudre. Quelques secondes seulement après sa montée au jeu, l’avant-centre prêté par Anderlecht a remis les deux formations à égalité. « Quand le coach m’a appelé, je me suis dit qu’il fallait que j’égalise et que je marque le but de la victoire. J’ai marqué le premier but et malheureusement, le second n’est jamais arrivé », explique-t-il en gardant le sourire. Ce qui n’empêche pas Elis de garder sa faim de buts pour les prochaines rencontres. « Je commencerai peut-être le match la semaine prochaine et j’espère pouvoir faire la différence pour le bien de l’équipe. On va en tout cas tout donner pour aller chercher les trois points (ndlr. à domicile face aux Francs Borains). »

À l’image des supporters, toujours présents en nombre dans les stades, Elis Koulibaly est conscient que son équipe a beaucoup trop galvaudé au cours de la rencontre. « Nous devons absolument travailler devant le goal. Nous le faisons déjà mais ce n’est pas encore suffisant. Nous avons raté trop d’opportunités. Wolvertem a su être réaliste tandis que nous n’avons pas su concrétiser nos actions. Nous avons tout fait pour en tout cas. Nous sommes tous déçus parce que nous étions venus chez eux pour l’emporter. Nous voulions signer un douze sur douze avant la trêve et ce nul nous contrarie », poursuit-il.

Désormais, la formation molenbeekoise va devoir sérieusement passer à la vitesse supérieure si elle veut encore espérer finir en bonne position en fin de saison. D’ici à la trêve, les hommes de Danny Ost doivent encore recevoir les Francs Borains, Waterloo et Tournai, soit trois rencontres à domicile face à trois des quatre dernières formations du classement. Le RWDM va donc devoir faire le plein avant un mercato qui pourrait amener de nouveaux renforts, augmentant la qualité d’ensemble avant un deuxième tour que les supporters espèrent plus abouti encore.

Source : M.FA AVEC J.C. – La Capitale 2015

Ils restent invaincus, mais c’est insuffisant (30/11/2015)

Une fois de plus, les Molenbeekois ont cruellement manqué de réalisme

Comme il en a pris l’habitude, le RWDM a démarré son match en prenant rapidement l’assaut du but de Wolvertem. Mais comme il en a aussi la mauvaise habitude, le club molenbeekois a péché à la finition. Onwuekelu, De Pever et, surtout, Diansangu, qui a manqué son face-à-face avec le gardien, auraient dû permettre au RWDM de mener à la pause. Au lieu de ça, c’est bien Wolvertem qui prenait les commandes. Une perte de balle plein axe, une approximation de la défense et El Yousfi concluait l’action locale. “Comme chaque semaine, nous sommes tombés face à une équipe bien organisée qui a joué le coup à fond sur un contre alors que nous aurions dû mener à la pause”, regrette Fabian Lambot.

Le RWDM a toutefois passé la vitesse supérieure après le repos, prenant le second acte à son compte. Chirishungu montait au jeu à la reprise pour apporter plus d’impact devant. Le RWDM jouait mieux, mais il fallait attendre la rentrée de Koulibaly pour le voir égaliser. Les Molenbeekois auraient encore pu arracher la victoire dans les dernières minutes, mais le réalisme fait défaut depuis plusieurs semaines. “Ce point est largement mérité, mais il y a quand même un sentiment de déception.”

Ce scénario a tendance à se répéter. “Cela fait trois semaines de suite, sans oublier d’autres rencontres avant, que nous ne parvenons pas à concrétiser notre domination. On prend ensuite un bête but et on doit courir derrière le score.”

Du coup, le RWDM stagne en milieu de tableau. “C’est frustrant de voir qu’une équipe comme Wolvertem est mieux classée, possède 20 points, alors qu’elle ne nous est pas supérieure. Cela veut dire que nous avons notre place en haut de tableau mais pour ça, il faut gagner. Une chose est sûre: face aux Francs Borains, à Waterloo et à Tournai, il faudra réaliser un 9 sur 9.”

Source : Sébastien Sterpigny – La Dernière Heure 2015

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top