Acceuil / Tout / Articles de presse / Mathieu: tourné vers l’avenir?

Mathieu: tourné vers l’avenir?

Nicaise. Il a ressenti une gêne à la cuisse à Coxyde. D’où son remplacement.
Gounongbe. Zulte Waregem veut à nouveau le prêter en D2. Westerlo et Hoogstraten seraient intéressés. Et pourquoi pas le RWDM ?
Programme. Après la séance légère d’hier, deux entraînements sont au programme ce mardi. (Source : S. St. – La D.H. 2013)
Essai. Prêté la saison dernière par le Sporting Charleroi à Tubize, l’attaquant Quentin Becker sera testé cette semaine par le RWDM. La saison dernière, il avait participé à 18 rencontres de championnat. (Source : La Capitale 2013)

« Beaucoup à apprendre » (20/08/2013)
Jean Mathieu vient d’avoir 17 ans, mais qu’on ne s’y trompe pas : c’est du costaud !

Monté au jeu lors des deux premières rencontres de championnat, le jeune Jean Mathieu disputait dimanche après-midi son premier match officiel en tant que titulaire. Malgré l’élimination prématurée de la formation de Division 2, le milieu de terrain n’a pas à rougir de sa prestation. Avec son jeu simple, le Namurois prend du galon et confirme le bien que l’on pense de lui.

Encore inconnu avant cet été, Jean Mathieu s’était vu en fin de saison dernière engager pour deux saisons par le RWDM Brussels. Volontaire, ce jeune médian récupérateur ne fait pas beaucoup de bruits, mais se montre efficace dès qu’on lui fait confiance. Didier Beugnies s’est rendu compte du bon rendement de ce jeune gamin durant la préparation et il n’a pas hésité à le lancer dans le grand bain face à Lommel et Visé. Certes, il ne s’agissait que d’un temps de jeu réduit, mais dimanche après-midi il a prouvé durant les cent vingt minutes qu’il avait les épaules solides. « D’un point de vue personnel, je pense que ça a été », estime celui qui s’est fait repérer par le Brussels lors d’un tournoi au RSD Jette. « Concernant la rencontre de l’équipe, je nous ai trouvés bien en première période. On était bien en place et présent offensivement. La montée de Somé a débloqué la situation. Mais on a sans doute cru que le plus dur était fait alors que Coxyde n’avait vraiment pas baissé les armes. L’égalisation est regrettable d’autant que c’est N’Diaye qui pousse le ballon au fond au terme d’un cafouillage. En prolongations, la fatigue était visible. C’est dommage de perdre ainsi. »

Au terme de sa première apparition officielle contre Lommel, Jean Mathieu nous avait avoué être fort stressé en montant sur la pelouse. Contre Coxyde, il a pu compter sur le soutien de tous ses coéquipiers. « Mes coéquipiers étaient tous derrière moi. Ils m’ont dit de jouer calme, simple et de prendre confiance. Grâce à cela, j’ai pu évoluer avec moins de pression. Cependant, j’ai encore eu peur d’aller de l’avant et de prendre des initiatives. Peur de mal faire en fait. » Rien de plus normal pour un jeune qui a soufflé sa 17e bougie le mois dernier. « C’est déjà une grande chance de pouvoir jouer », dit-il. « J’ai encore beaucoup à apprendre et je ne veux pas brûler les étapes. J’ai déjà fort évolué au niveau de ma rapidité d’exécution et de ma vivacité. Je dois à présent prendre encore plus de confiance et d’assurance afin de mieux m’exprimer sur les terrains. » Nul doute que l’on assistera de nos propres yeux à l’éclosion de Jean Mathieu en Belgacom League.

Source : ALEXIS FERNANDEZ – La Capitale 2013

“Peut-être que mon noyau est trop petit” (20/08/2013)


L’élimination en Coupe de Belgique n’entame toutefois pas le moral des Molenbeekois

Même si le RWDM Brussels n’avait pas fait de la Coupe de Belgique une priorité, on se doute que Didier Beugnies avait imaginé un autre scénario que celui vécu sur le terrain de Coxyde. Après avoir mené deux fois au score, l‘entraîneur molenbeekois digérait difficilement la façon dont son équipe a été éliminée. “Quand on a le match en mains comme ce fut le cas dimanche, c’est inadmissible de ne pas se qualifier. Certes, il y a eu des circonstances atténuantes, comme les cinq minutes d’arrêts de jeu que personne ne parvient à expliquer, mais malgré tout ça, on aurait dû passer au-dessus. Et nous n’avons pas su le faire.” Manque d’intelligence ? Manque de fraîcheur ? Difficile d’expliquer les raisons de cette élimination. “Nous aurions dû garder le ballon, le faire circuler. Au lieu de ça, on a chipoté, on a oublié de jouer au football face à une équipe qui était pourtant cuite physiquement.”

Cette élimination aura en tout cas eu le mérite de relever un point important auquel il est temps de remédier. “Peut-être que mon noyau est trop petit”, suggère le coach. “Dimanche, les trois joueurs sur le banc étaient blessés…” Malgré cette élimination, il ne faut pas tout remettre en question. N’oublions pas qu’avant ça, le RWDM avait remporté ses deux premiers matches de championnat. Une compétition bien plus importante que cette Coupe de Belgique qui ne réussit vraiment pas aux Molenbeekois. “Le mental de mes joueurs n’est pas touché. Le championnat et la Coupe sont deux compétitions différentes. Je suis certain qu’ils oublieront vite cette élimination pour se concentrer sur les 32 matches de championnat qui nous attendent. Je suis fâché sur eux mais pas abattu. Je sais de quoi ils sont capables. Désormais, ils me doivent une revanche.

Source: LA DH, Sebastien Sterpigny

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top