Acceuil / Tout / Presse Francophone: « Reprofessionnalisation »

Presse Francophone: « Reprofessionnalisation »

31 janvier 2014
Jeudi. En congé hier, les joueurs ne sont pas entraînés. Ils ont toutefois été convoqués au stade pour apprendre la nouvelle de la nomination de Jean-GuyWallemme. (Source : S. St. – La D.H. 2014)

Nouvelle dynamique au RWDM (31/01/2014)
L’arrivée de Jean-Guy Wallemme doit professionnaliser le club

C’est officiel, Jean-Guy Wallemme est le nouvel entraîneur du RWDM. Celui que l’on a connu cet été au White Star remplace Didier Beugnies, que la direction a écarté. L’arrivée de Jean-Guy Wallemme, c’est le signe que le club désire se professionnaliser afin d’attirer de nouveaux joueurs, de nouveaux investisseurs, des supporters, réaliser de bons résultats et surtout, tenter de rejoindre la D1 dans un futur proche. Un futur certainement lié à l’arrivée de Monaco. Pour l’instant, on nous a toutefois certifiés que les Monégasques n’ont rien à voir avec l’arrivée de Wallemme, qui coïncide avant tout avec l’arrivée d’un nouveau sponsor et d’une nouvelle dynamique qui s’installe au RWDM. Jean-Guy Wallemme, lui, arrive avec l’envie de bien faire. “Le président m’a fait part des exigences du club et de ses ambitions. Le RWDM est un club qui fait parler de lui, qui est intéressant et qui, j’espère, le sera encore plus à la fin de la saison. J’arrive avec une mission : professionnaliser le club en travaillant plus. Il y aura plus d’entraînement, plus de travail, ce qui permettra au groupe de progresser et donc, je l’espère, de signer de meilleurs résultats encore”, précise le nouvel entraîneur.

Avec des ambitions à court terme. “Je poursuivrai le travail de Didier Beugnies. J’ai 11 matches pour faire mes preuves, commencer à préparer l’équipe pour la saison prochaine, mais je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas avoir notre mot à dire dans la 3e tranche. Je suis un compétiteur et comme je le dis toujours, rien n’est impossible en football.” Le tout, pour un coach qui retrouve les terrains avec plaisir, dans une D2 belge qu’il a pu découvrir en partie avec le White Star. “L’épisode White Star fut difficile à avaler, comme le fait de se retrouver sans travail.”

Source : Sébastien Sterpigny – La Dernière Heure 2014

Wallemme nommé nouveau coach du RWDM (31/01/2014)
Il remplace dès à présent Didier Beugnies

Coup de tonnerre au RWDM hier : Didier Beugnies a quitté ses fonctions d’entraîneur et il est remplacé par Jean-Guy Wallemme. Celui qui avait débuté la saison au White Star donnera son premier entraînement aujourd’hui et sera déjà sur le banc demain contre Boussu Dour

Le RWDM avait organisé une conférence de presse dans la salle Raymond Goethals du stade Edmond Machtens. Quand le club réunit la presse, c’est qu’il a généralement des choses à dire. Ce fut le cas encore avec l’annonce de l’arrivée de Jean-Guy Wallemme comme nouvel entraîneur. Le but de Johan Vermeersch, c’est d’apporter une structure plus professionnelle à son équipe. Elle a été rendue possible par l’arrivée d’un sponsor, dont le nom n’a pas été dévoilé. « Les temps ont changé. Nous avons désormais besoin d’une aide extérieure pour continuer à survivre », a dit le président. « Mais ces collaborateurs ont des exigences, comme celles d’être complètement professionnel. Tout cela a un coût que nous ne pouvions pas assumer mais l’arrivée du nouveau sponsor le permet aujourd’hui. » Hier, Johan Vermeersch s’est longuement entretenu avec Didier Beugnies. La décision de mettre fin à la collaboration a donc été la seule issue. « Nos résultats sportifs ont été très bons jusqu’ici. C’est le mérite de tout le monde mais surtout de Didier Beugnies. Dans des conditions difficiles, il a réalisé des choses extraordinaires. Malheureusement, il a aussi une profession et il devient impossible pour lui de continuer avec ce statut de pro. Cela n’a pas été facile pour lui de quitter son groupe de la sorte. Je précise qu’il n’est pas limogé. À l’initiative de Karim Al Morabet, le nom de Jean-Guy Wallemme m’a été soufflé. Je ne le connaissais pas, hormis sa petite aventure du côté du White Star », a rigolé Vermeersch, en évoquant le bref passage de Wallemme à Woluwe. Le nouvel entraîneur prendra ses fonctions dès aujourd’hui. Il dirigera même les joueurs contre Boussu Dour. Sadio Ba restera T.2 tandis que Frederic Demeyer, passé par le White Star, sera le préparateur physique. Tout est donc allé très vite. « Un jour, il faudra remonter en Division 1 », n’a pas peur de dire Vermeersch. « Mais ce n’est pas si facile, il faut chercher des solutions. Il nous reste 11 matches avant la fin de la saison et on va essayer de terminer le championnat du mieux possible. On doit aussi préparer 2014-2015 et cela commence déjà maintenant. Au moins, j’essaie quelque chose. Nous voulons accentuer notre plan « élites » avec l’école des jeunes. C’est pour toutes ces raisons que nous avons besoin d’une structure plus professionnelle. »

Désormais, les joueurs n’auront plus un, mais deux entraînements par jour. Convoqué exceptionnellement au stade, ils ont été mis au courant quelques minutes avant l’annonce à la presse. « Il ne faut pas voir ce bouleversement négativement », disait enfin Karim Al Morabet, qui a son mot à dire dans la gestion sportive. « Au contraire, le président tente d’aller de l’avant pour permettre au club de franchir un cap. » Officiellement, Monaco n’a rien à voir dans ce changement de statut. « Je veux complètement dissocier le club de cette annonce. » Par contre, il semble évident que le RWDM a mis tout cela en place pour faciliter l’arrivée des Monégasques, ou d’un autre partenaire.

Source : JULIEN COLLIGNON – La Capitale 2014

« Même si ce sera très difficile, pourquoi pas le tour final ? » (31/01/2014)
Wallemme avait commencé la saison au White Star mais n’avait même pas dirigé un match de championnat avant d’être remercié par John Bico. Le voilà de retour à Bruxelles six mois plus tard, dans le club voisin.

Monsieur Wallemme, pourquoi rejoindre le RWDM ?
Le président veut que son club se rapproche des exigences du haut niveau. Le RWDM est un club qui fait parler de lui. Ma priorité était de retrouver le terrain car être sans boulot, mentalement, ce n’est pas facile à vivre. Surtout après ma période au White Star… Je ne suis pas là pour remettre en cause le travail fait par Monsieur Beugnies. On va essayer de mieux travailler et de plus travailler pour bien finir la saison, attirer du monde, etc. Les jeunes sont aussi importants pour moi.

Connaissez-vous l’équipe ?
J’ai pu la voir deux fois à l’oeuvre et j’ai aussi regardé des vidéos, même si ce n’est pas la même chose.

Le président parle de la D.1. Est-ce aussi votre ambition ?
Je suis un compétiteur et le but est de gagner tous les matches. Après, en fonction des résultats, on pourra éventuellement avoir des ambitions. Pourquoi pas le tour final, même si on sait que ce sera très difficile ? On veut surtout préparer l’avenir. Rien n’est impossible… donc tout est possible.

Vu les résultats cette saison, avez-vous conscience que vous serez attendu au tournant ?
Je ne suis pas un vendeur de rêve ! La pression, je ne la connais pas. La pression en D.2 belge, c’est de la rigolade. Il y a juste des exigences et des responsabilités. On va essayer de faire plus et de faire mieux.

Avez-vous un meilleur sentiment qu’au White Star ?
Ça gratte ! (rires) C’est du passé et je préfère ne pas faire de commentaires. Mais rien qu’au niveau des structures, c’est un autre niveau ici.

Source : La Capitale 2014

Jean-Guy Wallemme nouvel entraîneur du RWDM (30/01/2014)
Après son court passage au White Star, le Français retrouve un club bruxellois

Le RWDM Brussels a présenté Jean-Guy Wallemme comme nouvel entraîneur principal, jeudi soir, dans une conférence de presse au stade Edmond Machtens. Le Français succède à Didier Beugnies.

Wallemme est bien connu dans le monde du football. En 1998, en tant que défenseur, il avait été sacré champion de France avec le RC Lens. Il avait disputé la finale de la Coupe de France la même année. Entre 2008 et 2010, il a été le coach de Lens avant de devenir, de 2011 à 2012, le sélectionneur du Congo-Brazzaville.

L’an passé, il avait été nommé à la tête du White Star Brussel, d’où il a été limogé avant même le début de la saison.

Source : La Dernière Heure en ligne 2014

Jean-Guy Walemme devient T1 à la place de Didier Beugnies (30/01/2014)
Jean-Guy Walemme sera le nouvel entraîneur du RWDM Brussels

Coup de tonnerre au stade Machtens. La direction molenbeekoise a retiré la fonction d’entraîneur de l’équipe première à Didier Beugnies pour la confier à Jean-Guy Walemme. Ce changement est la conséquence de la venue d’un nouveau sponsor important que présentera le président Johan Vermeersch ce soir à 18h.

Alors que la saison du RWDM Brussels se déroulait bien, la direction molenbeekoise a décidé d’opérer un changement radical au sein de l’équipe première. Didier Beugnies, qui était à la tête du groupe depuis le début de la saison, est remplacé par Jean-Guy Walemme, l’ex-joueur du RC Lens et ex-coach du White Star en début de saison. La raison de ce changement : l’arrivée d’un nouveau sponsor qui a fait savoir ses clauses.

Une conférence de presse est d’ailleurs prévue ce soir à 18h au stade Machtens pour présenter le nouveau sponsor ainsi que le nouvel entraîneur.

Source : Thierry et La Capitale en ligne 2014

Didier Beugnies : “Je n’ai pas été prévenu” (31/01/2014)
Didier Beugnies était censé diriger l’entraînement de ce vendredi…

Le changement d’entraîneur est donc dû à la mise en place d’une structure professionnelle. Le club souhaite dispenser plus d’entraînements, ce que ne savait pas faire Didier Beugnies en raison de son second emploi. “Un statut professionnel n’était pas combinable avec son autre job sauf s’il l’abandonnait temporairement ou définitivement. On a discuté longuement ensemble, j’ai essayé de le garder à bord, mais la situation était compliquée. Je respecte toutefois sa décision et lui reconnais beaucoup de mérites pour les résultats obtenus, je le reconnais, dans des conditions qui n’ont pas toujours été idéales”, explique Vermeersch. Après cette conférence de presse, nous avons donc contacté Didier Beugnies pour recueillir ses impressions. Et visiblement, le coach n’était pas au courant que Jean-Guy Wallemme prenait sa place. “Officiellement, personne au club ne m’a dit quoi que ce soit concernant la venue de monsieur Jean-Guy Wallemme, ni de mon éviction”, nous a confié Didier Beugnies à 19h30. “Le matin, le président m’a dit qu’il y avait éventuellement deux possibilités, mais que rien n’était encore décidé. On m’a dit que normalement, on continuait ensemble même si ce serait difficile financièrement. Et puis on m’a demandé, si quelqu’un arrivait, si j’acceptais de reprendre le groupe élites ? J’ai répondu : ou je suis T1 ou vous me limogez.”

De quoi provoquer une belle déception. “Il me refait le coup de l’année passée. Il me dit des choses à 13h30 quand j’étais dans son bureau alors que Wallemme était déjà au stade… En tout cas, si, moi, je n’ai pas été professionnel, comment aurais-je pu obtenir de tels résultats avec tous les ennuis qu’on a rencontrés depuis le début de saison ? J’espère toutefois que d’ici à demain (lisez aujourd’hui), je serai prévenu que je ne dois pas donner entraînement au matin…”

Source : S. St. – La Dernière Heure 2014

Wallemme au RWDM (31/01/2014)
Celui que l’on a connu au White Star remplace Didier Beugnies, écarté

Comme nous l’annoncions dans nos éditions de ce jeudi, Jean-Guy Wallemme débarque au RWDM et coachera l’équipe à partir de ce vendredi à la place de Didier Beugnies, écarté, et non limogé, par la direction. Le nouveau coach arrive pour mettre une structure plus professionnelle en place, notamment via un nombre d’entraînements plus important, chose que ne savait pas faire Didier Beugnies si l’on en croit la direction. “Didier Beugnies a fait de l’excellent travail, ses résultats parlent pour lui, mais il fallait faire un choix si nous voulons professionnaliser le club”, précise Johan Vermeersch.

L’arrivée de Jean-Guy Wallemme est aussi liée à celle d’un nouveau sponsor qui injecte de l’argent (on parle de 100.000 €), tout en arrivant avec certaines exigences, comme la nomination de Jean-Guy Wallemme. “La D2 est un mouroir pour notre football. On s’est posé beaucoup de questions par rapport à ça. La solution est venue de France et il faut parfois savoir répondre à certaines exigences de nos co-investisseurs.” Avec ce premier changement, le RWDM veut donc se professionnaliser et du coup, certainement montrer à Monaco qui souhaite investir dans le club, qu’il est capable de mettre en place une structure de qualité. Sur le plan sportif, les ambitions sont également revues à la hausse. “Nous en sommes à notre 6e année en D2; il est temps de remonter en D1. Nous construisons l’avenir du club, notamment en préparant la saison prochaine.”

Source : Sébastien Sterpigny – la Dernière Heure 2014

Le RWDM Brussels engage Jean-Guy Wallemme (30/01/2014)
Le RWDM Brussels a présenté Jean-Guy Wallemme comme nouvel entraîneur principal, jeudi soir, dans une conférence de presse au stade Edmond Machtens. Le Français succède à Didier Beugnies.

Wallemme est bien connu dans le monde du football. En 1998, en tant que défenseur, il avait été sacré champion de France avec le RC Lens. Il avait disputé la finale de la Coupe de France la même année. Entre 2008 et 2010, il a été le coach de Lens avant de devenir, de 2011 à 2012, le sélectionneur du Cong-Brazzaville.

L’an passé, il avait été nommé à la tête du White Star Brussel, d’où il a été limogé avant même le début de la saison.
Vermeersch : « Un pas vers le professionnalisme »

Le président Johan Vermeersch a présenté l’arrivée du coach à temps-plein comme « un changement nécessaire vers un environnement plus professionnel ». Cette « professionnalisation » était notamment une exigence de l’AS Monaco, qui, dans le cas contraire, n’aurait plus prêté de joueurs au RWDM.

« Nous nous sommes séparés de Didier Beugnies (NDLR: l’ancien entraîneur) car il ne voulait ou ne pouvait pas quitter son autre emploi. Nous voulons travailler de manière plus professionnelle, car c’est une exigence de nos partenaires (l’AS Monaco) et donc nous voulons un entraîneur à plein-temps, a déclaré le président Johan Vermeersch. Selon certaines sources, un nouveau sponsor est également dans la balance. Il s’agirait d’une entreprise en logistique du Nord de la France. « Mais je ne peux donner aucun nom », a ajouté le président.

« La promotion doit être l’objectif final », a souligné Vermeersch. « La préparation pour la saison prochaine commence déjà aujourd’hui. À partir de maintenant, les joueurs devront s’entraîner plus souvent qu’une seule fois par jour. Il reste onze rencontres et nous voulons toutes les remporter. »

Le promoteur immobilier regrette que Beugnies ne soit plus à bord. « Je lui ai proposé de reprendre la post-formation (jeunes élites). Pour le moment, il n’a pas encore répondu positivement. Nous sommes très contents des résultats qu’il a obtenus cette saison, car ils sont au-delà de nos attentes. »

Source : rbtf.be/sport

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top