Acceuil / Tout / Résumés des matchs / Les résumés de Kenny / Quand le rêve tourne au cauchemar…

Quand le rêve tourne au cauchemar…

996893_580521578666658_353429426_n

Le match RWDM-Westerlo, c’est le genre de match qui sent la D1. Le RWDM reste sur deux mauvais résultats à Hoogstraten, puis à Saint-Trond. Il fallait donc se reprendre face à un adversaire encore plus coriace… Westerlo. La tâche s’annonçant encore plus difficile par les absences de Somé (suspendu) et Camara (équipe nationale) Les campinois sont, pour leur part, toujours invaincu en championnat. Ce match s’annonçait donc délicat pour les Molenbeekois.

Durant le premier quart d’heure, le jeu se cantonna au milieu de terrain avec presque rien à se mettre sous la dent. Il fallu attendre la 16ème minute pour voir la toute première occasion. Sur un corner dégagé dans l’axe par la défense molenbeekoise, Ruiz tenta la volée, mais Sourzac était à la parade. A la 18ème, c’est le RWDM qui eut sa première occasion, grâce à Seoudi qui déborda et centra pour Gounongbe mais le défenseur campinois était le plus rapide sur la balle et l’envoya en corner. A la 20ème minute, Cabeke se blessa… il fallu attendre 10 minutes pour que Bilgic puisse rentrer sur le terrain… celui-ci ayant oublié son maillot au vestiaire. Sept minutes plus tard, une action confuse dans le rectangle du RWDM permit à Lecomte de se trouver dans une position idéale, au point de penalty… mais une nouvelle fois Sourzac était là et dévia le ballon en corner. En attendant la fin de l’épisode Bilgic, Nollevaux concéda le corner.. sur celui-ci, Geudens se trouva isolé au petit rectangle et croisa parfaitement sa tête pour faire 0-1. A la 34ème, le défenseur turc étant enfin monté au jeu, déborda et effectua un centre-tir qui rebondit sur le poteau, mais personne n’était sur le deuxième ballon pour le pousser au fond.

A la mi-temps, le marquoir affichait logiquement 0-1 pour des visiteurs plus concentrés et plus matures dans leur jeu. On pensait dès lors que les visités allaient reprendre la deuxième mi-temps pied au plancher, en essayant d’accélérer le jeu de temps à autres… mais rien de tout cela se passa, et Westerlo continuait à maîtriser la partie sans toutefois se crée d’occasions franches!

A la 52ème minutes, deuxième tuile pour les Rouge-blanc-noir, Gounongbe se blessa à la suite d’une action confuse dans le rectangle campinois.. C’est sur, la malchance était de notre côté! Surtout que 5 minutes plus tard une sortie hasardeuse de Sourzac sur un coup-franc campinois permit à Rentmeister de doubler la mise. Le RWDM était K.O debout! On du attendre le dernier quart d’heure et la montée de Lkoutbi pour revoir un semblant d’espoir côté molenbeekois. A la 83ème minute, un excellent travaille de Bouyfoulkitne permit à Lkoutbi de marquer son premier goal de la saison… le match était relancé et la panique s’installait dans les rangs campinois. Les occasions se multipliaient tout d’abord pour à nouveau Lkoutbi puis pour Doudouh mais les deux butaient sur le jeune Van Langendonck (qui nous avait pourtant habitué à quelques belles boulettes du côté d’Anvers). Et ce fut à la dernière minute que les Bruxellois, auraient pu égaliser. Doudouh déborda, puis centra pour Bouyfoulkitne dont la frappe fut dévié par un défenseur, la balle revint dans les pieds de N’Diaye dont la frappe lécha la barre transversale.

Le match était fini et les trois points allaient à Westerlo. Le RWDM n’a commencé à jouer à 10 minutes de la fin alors que les campinois ont géré cette rencontre tranquillement malgré le stress de fin de match. Le RWDM a l’équipe pour rivaliser avec les grands cette année… mais pour cela, il faut de l’envie et pendant le match de mercredi, peu de joueurs l’avait.

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top