Acceuil / Tout / Articles de presse / RWDM – Olympic 1-1 Bon match! Résumés et vidéos

RWDM – Olympic 1-1 Bon match! Résumés et vidéos

Articles de presse:

Le RWDM accroche les leaders (15/02/2016)

Les Molenbeekois auraient pu prétendre à plus contre l’Olympic

Le RWDM est passé tout près de l’emporter samedi soir face au leader, l’Olympic de Charleroi. Auteurs d’un match très solide, les Molenbeekois ont dominé les débats en deuxième mi-temps sans parvenir à inscrire un second but. Une décision arbitrale contestable aurait pu faire pencher la balance du côté bruxellois.

RWDM 1-1 OLYMPIC CHARLEROI
Les buts : 27e El Khaida (0-1), 30eHaidara (1-1).
RWDM : Kempeneer, Kheyari, Nollevaux, Marino, Michel (75e De Pever), Vanderhaegen (67e Cissé), Serville, Haidara, Garcia Calvete, Diansangu (76e Nocente), Onwuekelu.
OLYMPIC : Moriconi, Lella, Buyuktopac, Lesage, Kalincik (76e Meo), Fievet (55e Giorlando), El Khaida, Durieux, Misbaou, Jatta, Sonkey (86e Mokabila).
Cartes jaunes : Nollevaux, Onwuekelu, De Pever, Lella, Kalincik.

Le RWDM a bien failli créer l’exploit samedi soir au Stade Edmond Machtens en accrochant sérieusement le leader de la série, l’Olympic Charleroi. Auteurs d’un match très sérieux, les Molenbeekois ont montré beaucoup d’envie. Et auraient même pu l’emporter tant ils ont été supérieurs aux Carolos en seconde période. Après un début de rencontre assez équilibré, ce sont les Olympiens qui ouvrent le score sur une phase arrêtée peu avant la demi-heure par El Khaida. Mais le RWDM ne se laisse pas abattre et répond du tac au tac en égalisant trois minutes plus tard, Haidara étant à la conclusion d’une belle action collective. Après la pause, l’équipe bruxelloise prend peu à peu le dessus. Poussée par son public, elle inscrit un but sur une phase confuse à l’heure de jeu mais l’arbitre décide de l’annuler pour hors-jeu. Quelques minutes plus tard, Vanderhaegen a une occasion en or de donner l’avance à son équipe mais son tir passe au-dessus.

L’ARBITRAGE EN CAUSE
Jusqu’au coup de sifflet final, le RWDM poussera, mais en vain. Christian Rits, le nouvel entraîneur molenbeekois, se montrait satisfait sur la manière mais garde un goût amer par rapport à l’arbitrage. « J’ai vu des guerriers sur le terrain », explique-t-il. « Nous avons bien travaillé physiquement depuis que je suis arrivé (ndlr : il est en place depuis deux semaines en remplacement de Danny Ost) et cela s’est vu. Surtout que ce n’était pas n’importe qui en face. Mais l’arbitre nous a fait perdre les trois points. Il n’y avait pas de hors-jeu sur le but annulé. Et malheureusement, on n’avance pas avec des matches nuls. »

Rits espère maintenant que son équipe confirmera lors des prochaines rencontres et ne se fixe pas d’objectif précis. « Il nous reste neuf finales jusqu’à la fin de la saison et je préfère prendre match après match. Il faut maintenant que nous confirmions la semaine prochaine. » Et ce sera face à Ganshoren, dans un derby bruxellois, que le RWDM tentera de rééditer sa très belle prestation de samedi soir.

Source : VINCENT MILLER – La Capitale 2016

Leur meilleur match de la saison (15/02/2016)

Face au leader, les Molenbeekois méritaient plus que le point du partage

Recevoir le leader, c’est une source de motivation supplémentaire pour chaque équipe de la série. Les Molenbeekois voulaient aussi prouver qu’ils peuvent rivaliser avec les meilleurs et montrer à leurs supporters qu’ils ont changé depuis l’arrivée de Christian Rits. L’entraîneur a déjà apporté sa griffe en plaçant Nollevaux et Marino aux postes de backs droit et gauche. Ce ne sont pas les positions de prédilection des deux hommes mais force est de reconnaître qu’ils se sont parfaitement acquittés de leur tâche défensive, tout en apportant un plus offensif qui avait manqué jusqu’ici. Au milieu de terrain, Haidara était comme un poisson dans l’eau aux côtés de Serville alors que Calvete jouait en homme libre, juste derrière Onwuekelu.

Un schéma tactique qui aurait pu rapporter les trois points si la défense n’avait pas oublié El Khaida sur un corner. Car pour le reste, le RWDM a dominé son sujet, a fait trembler le leader et aurait pu décrocher la victoire. “Ce n’était pas n’importe quel adversaire en face. Nous avons fait ce que nous avions à faire même si j’ai un regret avec ce but annulé. Une décision arbitrale qui nous fait peut-être perdre les trois points, mais je pense qu’on a vu une bonne deuxième mi-temps du RWDM. Tout le monde semble content de la prestation”, confie Rits.

Le coach refuse de s’emballer. “Une semaine n’est pas l’autre. Le week-end prochain, il faudra avoir la même envie et la même rage de vaincre à Ganshoren. Je veux des guerriers chaque semaine et pas uniquement contre les premiers.”

Au cours de ce match, Christian Rits a vu ses joueurs reproduire ce qui avait été travaillé en semaine. “On a mis certaines choses en place, comme ce jeu via les flancs. On essaie aussi d’apporter de la percussion avec un jeu dirigé vers l’avant mais aussi une organisation et une discipline. Quand on voit que Kempeneer n’a pas dû plonger une fois sur tout le match, ça veut dire que notre organisation était bonne, même s’il y a encore beaucoup de défauts à corriger.”

Et le haut de tableau ? “Je ne pense pas à tout ça. Je travaille semaine après semaine en voulant aller le plus haut possible. Mais avec des matches nuls, on ne va pas vraiment avancer.”

Source : Sébastien Sterpigny – La Dernière Heure 2016
 

 

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top