Acceuil / Tout / Articles de presse / Saint Nicolas – Fc Brussels

Saint Nicolas – Fc Brussels

Demain a lieu l’un des matchs pivot de notre saison. En effet, il nous faut les trois points, il faut une bonne petite victoire contre cet adversaire encore un fois déforcé, pour venir remettre le train dans les bons rails. Espérons que chacun a compris ses responsabilités et donnera son maximum pour qu’on atteigne nos objectifs ( joueurs comme supporters ). J’essaierai de m’y rendre si possible, ce n’est pas si loin que ça, il fera surement doux. Enfin, allons y tous quoi. Ca se passe à 15 heure, ce dimanche. Les places coûtent 12 euros.

Il est normalement possible de s’y rendre en car pour la modique somme de 8 euros. Départ du café la fontaine. ( Je ne sais pas si il reste de la place et s’il est maintenu, je vous conseille d’appeler le responsable du car pour vous assurer que tout est ok, toutes les infos se trouvent dans le poste d’il y a deux jours).

Notons encore que c’est le moment ou jamais de déguster des spaghettis à la façon Dewolf, toutes les infos se trouvent sur la même page.  Vous pourrez les déguster à l’occasion du bolo de soutien au Bus.

La réserve a encore une fois gagné, 3-0. Il y a quelquechose à faire de ce côté là. Je vous poste l’équipe qui a joué, car ça vous donne une idée de ceux qui ne joueront sûrement pas demain.

FC Brussels : Van den Eynde , El Boubsi , El Banouhi , Eyenga Lokilo ( 80 min Zek ) , Savi , Maeyens ( 35 min El Omari ) , Bilgic , Mendy , Onwuekelu , Aalhoul ( 60 min Diaby ) , Yalic ( 74 min Suarez ). Deux de nos trois buts ont été inscrit par Onwuekulu. C’est très bien que cet attaquant talentueux ressorte le tête de l’eau, car jusqu’ici il n’a fait que de la figuration dans notre club, par rapport à son potentiel.

Je vous joins le contenu de La Capitale de la journée pour compléter toutes les infos. A demain!

Le noyau. Michel De Wolf n’avait pas encore arrêté sa liste définitive. Les Molenbeekois s’entraînent encore ce samedi avant le déplacement de dimanche à Saint- Nicolas.
Haghedooren. Romain ne sera pas du voyage. Le gaucher soigne encore sa blessure au mollet, qui évolue bien. Il devrait pouvoir reprendre ce lundi avec le groupe.
Nahimana. Blessé en coupe de Belgique à Tournai, il commence petit-à-petit à entrevoir le bout du tunnel. L’ancien de Tirlemont pourrait reprendre les entraînements d’ici une quinzaine de jours.
Siani. Malade, il était absent jeudi mais son état s’est amélioré depuis. Il devrait être là dimanche.
Incertitudes. Quelques joueurs ressentaient des gênes après la rencontre amicale à la RUSAS au cours de la semaine. Gundogan, Aoulad et Diakhaby seront toutefois retapés.
Saint-Nicolas. Plusieurs anciens évoluent chez le prochain adversaire du Brussels, comme Jonas Vandermarliere et Gertjan Martens. Ce dernier est cependant blessé.
Configuration. Personne ne sait dire dans quelle configuration le Brussels se présentera à Saint-Nicolas. En défense, De Wolf ne devrait pas changer son quatuor qui, à défaut de donner satisfaction, permettra au moins d’améliorer les automatismes. Dans l’entrejeu, c’est plus flou, avec Seck, Houri, Nollevaux, Mendy, … Devant, Siani et Aoulad vont devoir faire avec le retour de Tambwe, qui retrouve tout doucement le rythme.
J. Nollevaux : “Je ne me fais pas de soucis pour l’équipe” (24/09/2011)
Une semaine après son remplacement difficile contre Boussu Dour, Jérôme Nollevaux a eu le temps de se ressourcer. S’il avoue qu’il a toujours du mal à comprendre pourquoi Michel De Wolf l’a retiré du jeu, le capitaine du Brussels est passé à autre chose. Pour lui, seul l’avenir compte désormais. Cela commencera par un bon résultat dimanche à Saint-Nicolas.

Jérôme, avez-vous digéré votre remplacement après une petite demi-heure la semaine dernière ?
Disons que quand on est footballeur, nous n’avons pas trop le choix. Cela ne sert à rien de penser au passé. Je préfère me tourner vers l’avenir et le match de dimanche prochain. C’est une bonne chose de pouvoir se concentrer sur la prochaine échéance immédiatement. Cela permet de ne pas trop réfléchir.

Avec le recul, comprenez-vous la décision de Michel De Wolf de vous avoir remplacé ?
Je n’étais évidemment pas content au moment du remplacement. Je ne l’ai pas compris. Maintenant, on en a discuté. Le coach m’a expliqué son point de vue et j’ai entendu ce qu’il me reprochait. D’accord, c’est son avis et je me plie sans problème à ses décisions. Il le fait avant tout pour le bien et l’équilibre de l’équipe.

N’empêche, n’est-ce pas ce qui peut arriver de pire à un joueur pour sa confiance ?

Pour tout vous avouer, c’est la première fois que cela m’arrive ! Comme je l’ai déjà dit, le plus important ce n’est pas Michel De Wolf ni Jérôme Nollevaux : c’est le Brussels. Et il faut absolument que nous sortions de la mauvaise situation dans laquelle nous nous trouvons actuellement.

Vous sortez de deux matches très médiocres. Comment l’expliquer ?

On a très bien vu lors de nos deux dernières sorties qu’il y avait un problème. Je ne sais pas si c’est un problème de motivation mais je n’ai pas l’impression que ce soit cela. J’ai remarqué que dès que nous montons sur le terrain, il y a une perte de confiance dans le chef de tous les joueurs. À nous de faire abstraction de tous ces éléments pour être dans les meilleures conditions le week-end.

Est-ce qu’il y a la peur de mal faire ?
Vous savez, aucun joueur de foot ne monte sur le terrain pour perdre son match. Dans le jeu, on ressent un manque de confiance de tout le monde. Ce que nous faisons en semaine, nous n’arrivons pas à le reproduire lors des matches. C’est un fait. Pourtant, avec les qualités que nous avons, je pense quand même que nous allons finir par retrouver notre football.

La saison passée, le Brussels a joué sous une pression infernale et pourtant, il s’est sauvé. Les joueurs n’ont-ils pas l’habitude de cette pression ?
C’est vrai mais n’oublions pas que certains joueurs sont arrivés en fin de mercato. Il faut donc encore que nous travaillions les automatismes par exemple. Le coach essaie de mettre une équipe en place mais on remarque quand même que pour le moment, il y a eu pas mal de changements chaque semaine et peu de stabilité. Ce n’est pas évident. Mais je suis d’accord pour dire que ce n’est pas une excuse. Même si lorsqu’un joueur commence à douter, cela se ressent chez les autres et ainsi de suite…


Vous évoquiez les qualités de l’équipe. On a l’impression qu’elles sont quand même plus nombreuses que la saison passée…
Il y a beaucoup plus de qualités que la saison passée ! Ne fut-ce qu’au niveau des solutions du onze de base. C’est une certitude. Reste que ces qualités, il faut les montrer sur le terrain. Je crois que si nous commettions moins d’erreurs et que nous parvenions à garder le zéro derrière, cela nous aiderait beaucoup. Avec ça, nous avons déjà un point… Le problème, c’est que nous n’arrivons pas à ne pas encaisser. Je crois qu’il faut surtout retrouver un système de jeu qui nous permette de gagner en stabilité, jouer au foot, mais ne pas se compliquer la tâche non plus. J’espère que dimanche, nous allons pouvoir mettre tout ça en pratique. Je crois que ce match à Saint-Nicolas peut nous permettre de lancer notre saison.

Est-ce que la concurrence vous pose problème ?
Elle doit nous permettre d’avancer. Si pour certains, cela donne des ailes, d’autres ont plus de difficultés à la gérer et finissent par couler. Il ne faut toutefois pas oublier qu’on aura besoin de tout le monde.

Ne craigniez-vous pas un scénario identique à celui de la saison dernière ?
Pas du tout parce que la remise en questions est venue bien plus tôt dans la saison. Tout le monde se serrent les coudes, le staff, les joueurs, la direction,… Il reste 29 matches à disputer et on sait que notre travail va finir par payer au fil de la saison. Je ne m’inquiète pas à ce niveau-là. D’autant que, pour avoir vécu une situation très difficile la saison passée, nous savons maintenant à quoi nous en tenir. Si nous parvenons à avoir un esprit d’équipe développé, je ne me fais aucun souci. Les points finiront par tomber à un moment ou à un autre.

Source : Julien Collignon – La Capitale 2011

Michel De Wolf : “Cela ne dépend que de nous” (24/09/2011)

Le T.1 bruxellois, veut montrer un autre visage que celui de la semaine passée

On a déjà tout écrit sur l’affaire qui a secoué le club de la rue Charles Malis cette semaine. Michel De Wolf a laissé passer l’orage et son coup de gueule semble désormais être de l’histoire ancienne. Il a profité de la semaine pour faire travailler ses joueurs et se remettre sur les bons rails. Plus déterminé que jamais, il espère maintenant que les bonnes dispositions qu’il voit en semaine vont enfin se concrétiser sur le terrain de Saint-Nicolas.

“La semaine a finalement été très bonne”, explique-t-il. “Nous avons bien travaillé, très sereinement. Maintenant, j’espère que tout ça va se mettre en place dimanche contre Saint-Nicolas”. Un discours sensiblement similaire à celui que tenait le coach il y a une semaine. La suite, on la connaît avec la claque reçue contre  Boussu Dour. “C’est vrai. On vient de vivre deux semaines identiques”.

Inutile de dire que l’ancien Diable Rouge espère voir la réaction tant attendue… “Et pas seulement moi ! Les supporters, les dirigeants, et même les joueurs. Nous devons absolument montrer un autre visage que celui affiché lors de nos deux dernières sorties.” L’accueil réservé par Saint-Nicolas s’annonce quand même très chaud. Si les Molenbeekois veulent s’imposer, ils devront répondre au combat physique que leur adversaire va leur imposer. “C’est ce qui nous manque”, reconnaît De Wolf. “Cette combativité, mais aussi nos reconversions offensives et défensives n’ont pas été au point. Il va falloir que tout le monde travaille”

Comme le Brussels, Saint-Nicolas ne compte que quatre points au classement général. Leur unique victoire, ils l’avaient conquise face aux voisins du White Star. “J’ai été les voir ce jour-là avec tout le staff. C’est une équipe qui doit encore s’acclimater au niveau de la Division 2 mais potentiellement, elle a des qualités indéniables. Ceci dit, comme je le répète chaque semaine: cela ne dépend que de nous”.

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top