Acceuil / Tout / Articles de presse / Encore des ennuis au RWDM (28/12/2013)

Encore des ennuis au RWDM (28/12/2013)

Les joueurs n’ont toujours pas été payés et ne s’entraînent plus

On pensait que la trêve allait calmer les choses au RWDM, que ces quelques jours de congé allaient ramener le calme dans les travées du stade Machtens et que Johan Vermeersch allait faire le nécessaire pour régulariser ses défauts de paiement. Il n’en est finalement rien. Il y a quelques jours, on a appris que le RWDM était interdit de transfert et hier, jour de reprise, que les joueurs ne se sont pas entraînés. Une décision qu’ils maintiendront jusqu’au paiement de leurs salaires. “Je comprends leur décision puisque je suis dans le même cas”, précise Didier Beugnies. “C’est une situation embêtante mais face à laquelle je ne peux malheureusement rien faire. C’est dommage car tout le monde semblait physiquement prêt pour cette reprise.”

Du côté de la direction, Johan Vermeersch nous a toutefois assuré que tout allait rentrer dans l’ordre dans les heures à venir. “Les joueurs devaient aller à la salle hier, ce qu’ils ont fait. Le retour des entraînements sur terrain n’est prévu que lundi. D’ici là, tout sera réglé puisque j’ai effectué tous les paiements ce mardi. Il faut juste un peu de temps pour que l’argent arrive sur les comptes en banque des joueurs.” Concernant l’interdiction de transferts, Johan Vermeersch ne semble pas trop pressé pour la lever. “Nous allons récupérer des joueurs comme Gounongbe et Tunani ainsi que quelques jeunes. Le noyau sera donc assez conséquent pour le second tour.” Seulement voilà, on annonce partout qu’un partenariat avec Monaco va être signé, signifiant l’arrivée de joueurs prêtés par le club principautaire. Mais tant que l’interdiction de transferts n’est pas levée, ce ne sera pas possible… “Ce dossier est en cours. Je ne peux pas tout régler en une seule fois.” Reste à savoir si les joueurs s’entraîneront lundi…

Source : Sébastien Sterpigny – La Dernière Heure 2013

« On va honorer notre contrat jusqu’à la fin » (27/12/2013)
Van Den Eynde et Tonini peuvent partir

La direction molenbeekoise a appris il y a quelque temps que Sébastien Van Den Eynde et Fabio Tonini étaient suivis par certains clubs. Elle a directement réagi en leur faisant comprendre que s’ils voulaient partir lors du mercato hivernal, le club ne s’interposerait pas mais les deux intéressés ne sont pas de cet avis.

Hakan Bilgic en partance pour la Turquie, on apprenait aussi que six joueurs, dont Sébastien Van Den Eynde et Fabio Tonini, pouvaient se chercher un autre club durant le mercato hivernal. Mais après avoir contacté les deux intéressés, on se rend compte que ce n’est pas vraiment comme cela que ça s’est passé. « Deux semaines avant la trêve, Sébastien et moi-même avons été convoqués après un entraînement par Christian Hercor », confie Fabio Tonini. « Il nous a expliqué qu’en raison de la situation financière du club, et parce qu’il avait entendu que nous avions des contacts avec d’autres clubs, nous pouvions partir durant le mercato hivernal. Il nous a affirmé que le club nous donnerait notre bon de sortie sans discuter. » Mais le souhait des uns n’est pas forcément celui des autres. « J’ai répondu à Christian Hercor que je ne comptais pas partir en janvier. Il me reste six mois de contrat et je compte l’honorer jusqu’à la fin. Je ne suis pas du genre à lâcher mes coéquipiers en cours de route. Je ne quitterai pas le navire et je suis à 100 % avec le groupe. Je compte m’investir à fond et terminer cette bonne saison que nous avons entamée. »

De son côté, Sébastien Van Den Eynde a discuté avec son manager pour voir s’il y avait moyen de trouver un nouveau challenge mais débarquer en janvier dans un nouveau club n’est jamais facile. « Je n’ai plus envie d’être le deuxième gardien. J’ai besoin de jouer. C’est pourquoi j’ai demandé à mon manager de voir les différentes opportunités sans pour autant vouloir partir en janvier. Si c’est pour être deuxième gardien autre part, autant rester ici jusqu’à la fin de mon contrat. Et puis ça sera plus facile pour moi de trouver en fin de saison », avoue le jeune portier molenbeekois. « Je dois quand même dire que j’ai été déçu de la manière dont on nous a annoncé cela. Le Brussels est mon club de coeur et apprendre qu’on nous ne retiendra pas si on trouve autre chose prouve qu’on ne compte plus sur nous. C’est triste. »

Aux yeux de Didier Beugnies, Sébastien et Fabio resteront des joueurs du RWDM. « Le coach m’a dit que peu importe mon choix, je faisais toujours partie du noyau. Si je reste, il me fera confiance comme il l’a toujours eu envers moi. Et c’est tant mieux », conclut Fabio Tonini.

Source : CHRISTOPHER STELLA – La Capitale 2013

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top