Acceuil / Tout / Articles de presse / Engouement populaire pour le RWDM (08/08/2013)

Engouement populaire pour le RWDM (08/08/2013)

Les supporters ont fait leur retour au stade Machtens

Pendant de nombreuses années, les supporters du Brussels ont demandé le retour du RWDM. Depuis quelques mois, les quatre lettres magiques ont fait leur retour au stade Machtens. Comme les supporters. Vendredi, ils avaient rejoint le Temple en nombre et ont assuré l’ambiance de la première à la dernière minute. Le stade a retrouvé ses couleurs et a de nouveau vibré. Un vent nouveau souffle à Molenbeek et les supporters l’ont bien compris. À l’image des BrusselsPower 2005, à la base du tifo organisé vendredi contre Lommel. Parmi eux, Arthur Schretter et Sven Van Hulst, deux des membres du club, ont vibré vendredi. “J’étais un peu stressé concernant le tifo mais tout s’est très bien passé, débute Sven. J’ai aussi été étonné par le jeu proposé. On a tellement été déçu ces dernières années. Mais cette fois-ci, on sent un véritable engouement, que ce soit sur le terrain ou en tribunes.”

Une soirée avec une telle ambiance, une belle victoire et du beau football, les deux supporters l’attendaient avec impatience. “Cela fait 3-4 ans que nous n’avions plus vécu ça. Cela me fait penser aux belles heures du Brussels et du RWDM.” Arthur, lui, souhaite que l’aventure se poursuive. “J’espère que ce n’est pas qu’un effet de lancement.” Tous deux passionnés par le RWDM, Sven et Arthur attendaient le retour des quatre lettres magiques. S’ils ont souvent été déçus ces dernières années, ils ont appris avec joie le retour du RWDM. Un club qui les a marqués. “Petit, j’allais au stade Machtens avec mon papa. Ce n’était pas la même chose, mais la nostalgie de revivre ça était toujours présente. Pour beaucoup, le RWDM reste le club populaire de Bruxelles”, reconnaît Sven. Arthur, lui, voulait découvrir cette fameuse ambiance molenbeekoise. “Je n’ai jamais mis un pied au Machtens en étant petit. Avec ce retour, j’ai enfin pu découvrir tout ça.” Si les résultats suivent, le stade devrait rapidement se remplir. “Beaucoup étaient encore en vacances ce week-end. Vu l’enthousiasme suscité par la victoire contre Lommel, je suis persuadé qu’il y aura encore plus de monde au prochain match.”
“Les supporters doivent être patients”

Avec le retour du RWDM, les attentes sont grandes de la part des supporters. Ils ont envie de vibrer dans les gradins et cela passe par des résultats positifs sur le terrain. Et après les dernières saisons agitées ponctuées par des maintiens acquis de justesse, Sven n’aspire qu’à une seule chose : “Vivre une saison tranquille. Cela fait longtemps que cela n’est plus arrivé. On rêve tous de jouer le haut de tableau mais il faut rester réaliste. À moins que nous ne parvenions à transférer encore 2-3 joueurs expérimentés. Alors peut-être que nous pourrions créer une petite surprise.”
Même discours pour Arthur. “On a besoin de stabilité. Surtout au point de vue de la gestion. Pour le reste, on jugera en fin de saison.” Des supporters dont les rapports sont désormais meilleurs avec la direction. “Nous avons eu un entretien avec José Garcia. Il y a désormais un intermédiaire entre la direction et les supporters et il nous a demandé de ne pas aller trop vite. Le club recommence tout à zéro et il a besoin de quelques mois pour être totalement prêt. Mais le succès du RWDM dépend aussi de ses supporters. Nous devons tous être mobilisés et patients.”

Côté noyau, les supporters sont presque pleinement satisfaits du recrutement. “Il y a eu un bon travail d’effectué concernant les transferts. Le club est aussi parvenu à garder quelques bons éléments. Somé a montré de belles choses mais s’il se blesse, ça deviendra compliqué. Nous avons besoin d’au moins deux attaquants. Un retour de Gounongbe serait une bonne chose.” Et puis il y a le retour de Kargbo. “C’est un phénomène”, répond Sven. Pour Arthur, c’est plus particulier. “J’avais son maillot il y a dix ans. Un gars m’a même dit qu’il reprendrait un abonnement si Kargbo faisait son retour. C’est dire…”
“Redonner une âme au club”

Pour le premier match de la saison, les supporters ont mis les petits plats dans les grands. Le logo géant et la banderole “We are back” ne sont pas passés inaperçus. “On était huit pour la confection du logo. Il mesure 10m sur 12. On a mis deux jours à le confectionner mais nous voulions marquer le coup pour ce premier match de l’histoire du RWDM Brussels. Le logo, le stade, le tifo, tout ça redonne une âme au club.” L’initiative a été appréciée au club comme dans les rangs des supporters. Et ce ne sera pas la seule action de la saison. “On n’a pas fait tout ça pour s’arrêter après le premier match. On va s’occuper du merchandising afin de renflouer un peu les caisses mais il y aura d’autres actions. Comme beaucoup nous l’ont demandé, on va aussi créer et vendre des stickers.”

Source : Sébastien Sterpigny – La Dernière Heure 2013

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top