Acceuil / Tout / Résumés des matchs / Fc Brussels – Eupen 3-2

Fc Brussels – Eupen 3-2

Score: 3-2

Buts: 16 min 1-0 Houri ( pen ), 40 min 2-0 Houri, 58 min 2-1 Santos, 84 min 2-2 Santos, 90 min 3-2 Diakhaby.

Et bien voila, pour une fois nous avons été récompensé pour notre combativité sur le terrain et notre fidélité en tribune. Il y a encore beaucoup de choses contestables à mon goût, mais au vu du résultat on ne peux retenir que du positif. Très très belle première mi-temps de nos gars qui ont bien montré qu’ils avaient le niveau pour jouer le devant de la scène avec un peu de concentration et de régularité. En deuxième par contre on s’est laissé aller, surtout défensivement. Les deux goals qu’on prend sont complètement évitables. Heureusement que Diakhaby sort cette incroyable frappe à la 90 ième. Je n’avais plus vécu de moment pareil au Machtens depuis un bout de temps, quelle libération. Comment ressortir toute la frustration qu’on encaisse depuis plus d’un moi en 15 secondes. Magnifique ambiance en deuxième mi-temps également. Malgré qu’on était dominés. Bravo les gars.

Compositions:
FC BRUSSELS : Peters Marques , Haghedooren , Nollevaux , Heris , Siani ( 77 min El Banouhi ), Grassi , Diakhaby , Houri , Nahimana , Tambwe ( 89 min Savi ) , Mendy .
KAS EUPEN : Deumeland , Kocabas , Mata Petro ( 61 min Espinal ) , Santos , Masmanidis ( 87 min Doneux ), Myftari ( 71 min Bierman ) , Teruel , Lallemand , Le Postollec , Saglik , Diakhate .

Je vous joins les articles de presse sur le match, mais aussi le résumé vidéo et les réactions vidéo.

Demol : “Du courage et de l’audace” (12/03/2012)
Les Bruxellois se sont arrachés pour aller chercher les trois points

Avant la rencontre, rares sont ceux qui donnaient le Brussels victorieux. Au terme des 90 minutes, beaucoup ont été surpris par la qualité de jeu proposée par les Molenbeekois. Face à l’une des meilleures équipes de la série, les Molenbeekois ont joué intelligemment. “Mes joueurs étaient bien organisés et ont joué avec beaucoup de courage et d’audace”, avançait fièrement Stéphane Demol à la fin de la rencontre. Même si ses joueurs ont vu Eupen revenir à la marque en seconde période. “Eupen est une équipe du top et on s’attendait à une réaction de sa part. On prend encore une fois un but sur phase arrêtée et au moment où je renforce ma défense, Santos se retrouve seul pour le 2-2.”

Malgré cette égalisation, les Molenbeekois se sont arrachés pour aller chercher les trois points. “Là où le foot est bizarre, c’est que c’est au moment où j’ai enlevé mes deux attaquants que nous inscrivons ce 3-2. Nous avons peut-être eu un peu de chance mais nous allons savourer cette victoire avant de vite penser au prochain match.”

Côté eupenois, Wolfgang Frank était déçu de la défaite mais préférait retenir le positif. “Je suis content de notre deuxième mi-temps et de la bonne réaction de l’équipe. Dommage que nous encaissions ce but à la fin. Mais nous avons pris tous les risques pour gagner car avec un point, on n’avance pas.”

Source : S. St. – La Dernière Heure 2012

Le Brussels en voulait plus (12/03/2012)
Eupen laisse filer Charleroi en tête avant le duel au sommet de la semaine prochaine

En semaine, Eupen avait affiché ses ambitions de retrouver la Division 1 dès cette saison. Cela passait donc par une victoire au Stade Machtens. Les joueurs eupenois semblaient avoir compris le message et prenaient le jeu à leur compte dès les premiers échanges. Le Brussels avait décidé d’attendre les germanophones dans son camp pour repartir rapidement en contre. Après un petit quart d’heure de réglage, Nahimana isolait Houri sur la gauche. Le milieu de terrain pénétrait dans la surface et Diakhate l’accrochait. Houri ne manquait pas l’occasion et convertissait le penalty. Sonné par ce but rapide des Molenbeekois, Eupen ne parvenait pas à réagir en première mi-temps et encaissait même un second but, signé Houri, juste avant la pause.

Les murs du vestiaire eupenois ont sans doute tremblé à la pause et les visiteurs remontaient sur la pelouse avec un tout autre visage. Il y avait plus d’envie et le Brussels était obligé de reculer. Sur une nou velle phase arrêtée, Santos réduisait la marque. Acculé, le Brussels renforçait sa défense et Stéphane Demol retirait Tambwe et Siani, deux pions offensifs. Pas de quoi empêcher Santos d’égaliser à cinq minutes du terme. Ce nul n’étant pas suffisant, Eupen continuait de pousser mais sur un ultime contre, Diakhaby inscrivait son premier but pour le Brussels et offrait une victoire précieuse aux Molenbeekois.

Source : Sébastien Sterpigny – La Dernière Heure 2012

Ce Brussels-là ne peut pas descendre (12/03/2012)
Les Molenbeekois ont vaincu Eupen à la surprise générale: c’est bon pour le moral !

Même si tout ne fut pas parfait, le Brussels a créé un superbe exploit qui va lui permettre d’aborder la dernière ligne droite avec un peu plus de sérénité. Avec le maintien en ligne de mire. Comment une équipe qui se cherche peut-elle battre le co-leader ?
Quel exploit ! En gagnant face à Eupen(3-2), le Brussels a signé sa victoire la plus retentissante depuis le début de la saison. Un énorme coup de “boost” pour le moral des Bruxellois, en pleine crise de confiance depuis plusieurs semaines. Voici les raisons de ce succès inattendu.

1. Organisation + solidarité = la recette gagnante
Il n’y a pas de miracle : c’est en jouant en équipe qu’on parvient à faire des résultats. Trop souvent ces dernières semaines, le Brussels donnait l’impression de jouer avec onze individualités plutôt qu’avec une équipe. Samedi, pendant nonante minutes, on a enfin vu des joueurs solidaires, courant pour leurs coéquipiers et s’arrachant comme si leur vie en dépendait. Ce n’est que comme ça que les Molenbeekois parviendront à se sauver. En plus de cet état d’esprit irréprochable, le Brussels a aussi fait preuve d’une belle organisation défensive. Hormis sur ses deux buts, Eupen n’a jamais été dangereux. C’est plutôt bon signe.

2. Le meilleur onze possible au coup d’envoi
On ne va pas revenir sur les choix de coaching des précédentes rencontres. Ceci dit, à la découverte de la feuille de match, on avait le sentiment que le onze aligné par Stéphane Demol était le meilleur possible, compte-tenu des absences. En tout cas, tous les joueurs ont joué à leur vraie place. La grande nouveauté fut la titularisation de Romain Haghedooren, qui a suppléé Maxime Renson, blessé jusqu’à la fin de la saison. Un coup dans le mille car le Mouscronnois a été énorme. En cas de résultat positif face à l’Antwerp samedi, Stéphane Demol aura trouvé son équipe-type, celle qui devra assurer le maintien.

3. Le Brussels a profité du coup de mou d’Eupen
Sans enlever les mérites de l’équipe bruxelloise, il faut reconnaître qu’en face, Eupen est en pleine crise de confiance. Les Pandas n’arrivent plus à carburer au même rythme que lors du premier tour et le Brussels en a bien profité. Rappelons quand même que les Molenbeekois, eux-aussi, étaient en plein doute…

4. La chance enfin du côté bruxellois
La poisse a souvent poursuivi le Brussels tout au long de la saison. Cette fois, les événements ont clairement tourné en sa faveur, avec un taux de réussite de 100% devant le but et une goal libérateur en fin de match. Parce que très franchement, le Brussels a été largement dominé en seconde période. A 2-2, personne n’imaginait qu’un troisième but allait tomber. Et pourtant… La chance, il faut aussi la provoquer.

Source : JULIEN COLLIGNON – La Capitale 2012

Ils l’ont dit après … (12/03/2012)
Bafodé Diakhaby : “Le déclic ? J’espère”

En semaine, Bafodé Diakhaby nous avait confié “qu’il allait falloir faire le dos rond” pour espérer prendre quelque chose face à Eupen. Le défenseur français ne s’imaginait pas qu’il allait inscrire le but de la victoire dans les dernières secondes du match. Sa première réalisation depuis qu’il est au Brussels pourrait peser très lourd au décompte final, en fin de saison. “Je suis content et c’est mérité pour toute l’équipe”, disait-il humblement. “Déjà à l’échauffement, j’ai senti tout le groupe très concerné. Cette semaine, chacun s’est dit les choses et cela s’est concrétisé sur le terrain. On a fait une bonne première mi-temps. Après, on a beaucoup reculé car on a commencé à souffrir physiquement. Malheureusement, il y a ce 2-2 que j’ai senti arriver… Mais on est quand même parvenu à prendre le dessus. J’espère que cette victoire va nous servir de déclic.”
2 questions à Stéphane Demol

1. Quel est votre sentiment après cette très belle victoire ?
Je crois qu’on mérite la victoire. On a fait une super première mi-temps, en étant bien organisés, avec beaucoup de courage, d’audace et deux buts à la clé. À la pause, cet avantage était mérité. On savait qu’en deuxième mi-temps, Eupen allait avoir une réaction et ils nous ont posé des problèmes avec leurs longs ballons car ils sont forts dans les airs. Encore une fois, on encaisse sur une phase arrêtée alors qu’on a changé notre dispositif et qu’on s’était entraîné tous les jours cette semaine sur cet aspect du jeu. Il faut dire que c’est aussi un des points forts des Pandas. Avec Saglik et Masmanidis, ils ont deux excellents tireurs. Après, j’ai introduit un cinquième défenseurpour ne pas laisser d’homme libre devant le but. Et finalement, c’est ce qui arrive sur l’égalisation… Encore deux buts évitables. Comme le foot est bizarre, c’est lorsque nous jouons sans attaquant que nous marquons ce troisième but. On a eu un peu de chance alors qu’on n’en avait pas eu jusqu’ici, lors de nos dernières sorties.

2. Est-ce le déclic dont votre équipe avait besoin ?
(Il sourit.) Ça, je vous répondrai la semaine prochaine à la même heure, après l’Antwerp. Mais c’est possible… Ce soir (NDLR: lisez samedi soir), nous allons savourer cette victoire comme il se doit mais dès demain, nous allons nous concentrer sur le match de la semaine prochaine

Source : J.CO. – La Capitale 2012

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top