Acceuil / Tout / Résumés des matchs / Fc Brussels – RBDB

Fc Brussels – RBDB

logo_fcbrussels_newlogo_rbdbScore Final: 2 – 2

Désolé mais je n’ai pas le temps de vous taper un résumé personnel avec les examens qui approchent à grands pas!!!!

Titulaires
6 WERNER : paradoxalement, il n’a rien eu à faire et ne peut pas grand-chose sur les deux buts concédés.
6 JUANMA : match sans faille mais sans éclair de génie non plus.
6 NIZIC : costaud dans ses interventions et souvent propre balle au pied.
5 HERIS : il a connu quelques soucis inhabituels à la relance.
6 G.CABEKE : il sait jouer en une touche de balle et donner un bon centre.
6 NOLLEVAUX : besogneux comme d’habitude, même s’il a péché à deux ou trois reprises.
7 LE POSTOLLEC : une grosse disponibilité, il a fait tourner la baraque.
5 COPPIN : il donne l’impression de chercher son second souffle, après un premier tour où il a énormément joué. Fatigue ?
7 TOHOUA : percutant, dangereux et volontaire, surtout en première mi-temps. Et un but superbe.
5 LUTULA : orphelin de Veselinovic, il arrive à s’en sortir grâce à sa technique. Mais doit apporter plus.
6 COULIBALY : bon, voire très bon en première période. Physiquement cuit ensuite.

Encore deux points de perdus pour le Brussels, qui affiche tout doucement ses limites

Dix minutes foirées ont gâché le match du Brussels face à Boussu. Jusque-là dominateurs, les Molenbeekois ont dû courir après le score et ne doivent leur salut qu’à un “penalty cadeau” de M. Busschaert. Le top 5, c’est probablement un objectif utopique.

L’histoire se répète. À chaque fois que le Brussels peut se rassurer au classement général, il n’en profite pas. Certes, il n’a pas perdu. Mais quand on mène à la pause, qu’on se montre dominateur et que l’adversaire n’en mène pas large, il y a de quoi se montrer déçu de ne repartir qu’avec un point. En fait, c’est une entame de seconde mi-temps catastrophique qui a dilapidé l’avantage acquis par les hommes de Christophe Dessy avant la pause. Dix minutes de flottement suivies de dix minutes pour se remettre dans le coup, et voilà les Bruxellois obligés de courir après le score alors que Boussu n’avait strictement rien montré jusque-là. Heureusement, ils sont parvenus à sauver un point sur un penalty transformé par Le Postollec, même si seul M.Busschaert a vu une faute lorsque Coppin se faisait stopper par Maffeo dans la surface.

Un penalty litigieux qui débouche sur un résultat qui l’est beaucoup moins. Au Brussels, on estime probablement que ce sont deux nouveaux points de perdus. C’est sans doute vrai et ce n’est pas la première fois que ça arrive cette saison. Quand perdre “bêtement” des points devient récurrent, on ne peut plus parler de gaspillage… mais plutôt de limites. Le top 5, cela semble être un objectif trop précoce pour ces jeunes “kets”, qui pourront déjà être fiers de maintenir leur classement actuel jusqu’à la fin de la saison, vu les conditions du noyau qu’on ne présente plus. Même si avec l’expérience accumulée au fil des matches, il n’est pas exclu de penser que les Bruxellois se bonifieront au fil de la saison, si la fatigue ne joue pas trop de mauvais tours.

EUPEN PUIS TUBIZE

Il reste six points à prendre pour les Bruxellois d’ici la trêve pour pouvoir passer les fêtes au chaud. Ce qui sera tout sauf évident vu que samedi soir, c’est un déplacement à Eupen, coleader avec le Lierse, qui figure au programme des Coalisés. Et la semaine d’après, ils recevrontTubize, pas spécialement simple non plus. A y regarder de plus près, se frotter à deux ténors pourrait toutefois être une bonne chose. Les équipes de tête n’ont pas trop mal réussi aux Molenbeekois depuis le début de la saison. Il y a des raisons d’y croire.

Source : JULIEN COLLIGNON – La Capitale 2009

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top