Acceuil / Tout / Infos journalières / Post match Roulers et analyse de JV!

Post match Roulers et analyse de JV!

Allez voiçi quelques petites nouvelles!

Résumé vidéo de la rencontre

Vermeersch est en pleine réflexion (09/10/2012)


Le président du FC Brussels tire la sonnette d’alarme

Johan Vermeersch n’apprécie guère la tournure que prend son club. Sans surprise, le président du Brussels est monté au créneau pour secouer toutes les personnes concernées. Et tout le monde en prend pour son grade, lui aussi.

Que faire ? Johan Vermeersch s’est déjà posé cette question à de nombreuses reprises depuis qu’il est président. Chaque année, son club traverse une tempête et finit généralement par s’en sortir. Après 8 matches, le Brussels est lanterne rouge de la Division 2 et les problèmes sportifs sont nombreux. “Je suis en pleine analyse”, explique le président. Une analyse qui concerne tout le monde. “Si on parcourt la liste du noyau, il y a de quoi se poser des questions. J’ai fait un effort très important pour acquérir Coqu, le meilleur joueur de D.2 la saison passée, mais on encaisse beaucoup… En défense, Essikal a pris quatre semaines, Tunani peut apporter plus mais on l’avait recruté pour jouer dans l’entrejeu. Bonnes a fait de très bons matches en préparation mais vendredi, il n’était pas bon. Jérôme prend une rouge stupide, incroyable pour un joueur de 24 ans. Cabeke peut faire beaucoup mieux. Siani, il n’a pas touché un cuir contre Roulers. Nahimana sait faire du bon travail mais son dernier geste n’est pas toujours le bon. Enfin, je n’ai encore rien vu de Gounongbe.” Seuls les jeunes El Banouhi (“Il fait des bons matches”) et Aalhoul (“Il progresse bien”) sont épargnés par le président. Autant dire que Vermeersch n’épargne personne. “Les joueurs doivent se regarder dans le miroir et se poser la question de savoir s’ils sont satisfaits de leur rendement ou pas.”

Avec 22 joueurs, le président estime que le noyau est suffisamment large. Mais peut-être pas suffisamment compétitif. “Je suis en pleine réflexion. Je vais m’entourer des personnes proches du club pour qu’on détermine quel est le problème. Est-ce que ces joueurs valent la D.2, la D.3, la Promotion ou la P.1 ? S’ils n’ont pas le niveau, alors c’est ma faute et je me suis trompé. Car c’est moi qui ai signé leur contrat et leur ai donné une chance.” Comprenez que s’il estime que le groupe est armé, c’est vers Noureddine Zaiour que Johan Vermeersch se tournera. “Est-ce que les joueurs croient encore en lui ? Quels sont ses choix tactiques ? Quelle est l’efficacité de l’équipe ? C’est presque zéro. Est-ce qu’on doit jouer plus haut ? Ou plus bas ? Prendre plus de risques ou moins de risques ? Je ne sais pas vous répondre pour le moment.”

L’avenir de l’entraîneur du Brussels reste donc entouré d’un point d’interrogation. L’entrepreneur de Ternat lui-même ne sait pas encore ce qu’il va faire : “Si j’estime que cela ne va pas, il faudra trouver une solution. Il faut peut-être réveiller les joueurs ou provoquer un électrochoc. Mais je dis bien peut-être car rien n’est déterminé. Quand est-ce que j’aurai la réponse à mes questions? Demain (NDLR : lisez aujourd’hui), car le temps presse.” Pour se sortir de là, le Brussels aura déjà besoin de deux choses : “Arrêter les conneries et faire preuve de plus d’efficacité”, dixit Johan Vermeersch. Les murs du stade Machtens risquent de trembler.

Source : JULIEN COLLIGNON – La Capitale 2012

2 commentaires

  1. au lieu de dire des betisses mr jvm apprener a gerer un club de foot et pas achetter des klet de joueur mais comme vous etiez aussi une klet vous ne voyer rien un club de foot dois ce gerer avec intelligence et quant vous avez quelle qu ant de plus intelligent vous les virer regarde dailly pourquoi il est partie les supporter veulent ton depart alors stap e taf non peut être

  2. L’équipe n’a pas le niveau de la Division 2, c’est la vérité du terrain. C’est trop facile de braquer les regards sur l’entraineur comme sul responsable, quand les qualités footbalistiques des joueurs font défaut. Cette saison risque de devenir un long calvaire.
    A quand un véritable PROJET pour retourner en D1 ? Avec JV, personne n’y croit plus.

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top