Acceuil / Tout / Résumés des matchs / Résumé Fc Brussels – RFC Liège (1-3) By Bernard

Résumé Fc Brussels – RFC Liège (1-3) By Bernard

logo_fcbrussels_newlogo_RFCLiegeScore final: 1 – 3

Bis repetita..

Après la defaite de la semaine dernière des oeuvres de OHL, on vient
de revivre quasi le même scénario ce dimanche après- midi.

Les supporters liégeois étaient venus en nombre pour voir leur équipe se montrer
par deux fois dangereuse dès les dix premières minutes, notamment via une
tête frolant le piquet sur coup de coin.

Mais, bonne habitude, nous allions rapidement déflorer la marque dès la 11°minute.
Cabeke se battait pour empecher un ballon de sortir sur le flanc gauche; au piquet
de corner Aurélien Coppin, très à son affaire durant cette première mi-temps mystifiait
son garde du corps et adressait un centre en retrait parfait à Adolf Tohoua dont l’envoi
était imparable. A nouveau, le début de partie était très prometteur.

A la 23ème minute, sur un centre a priori anodin venant de la gauche, de façon assez
incompréhensible, Jonathan Heris, rabattait de la tête le ballon dans le but d’Olivier Werner.
D’autant plus étonnant que Jonathan n’était même pas pressé par un adversaire et que Nizic
etait à ses côtés.
Dans les minutes qui suivent, on craint le penalty, mais l’arbitre donna un coup franc à l’
entrée du rectangle, botté dans le mur.

A la 34° minute, sur un coup de coin, venu de la gauche, Werner ne parvient pas à repousser
ailleurs que dans les pieds d’un adversaire qui marque via le montant.

Le scénario de la semaine passé se répetait. A la mi temps, Dessy changeait Parker et Cabeke pour
Durieux et Coulibaly. Nos couleurs commençaient la seconde période avec de bonnes intentions, mais
peu avant l’heure de jeu, les liégeois se créaient trois nouvelles occasion, dont un shoot sur le piquet
gauche du but de Werner. A deux reprises, Veselinovic reprenait des centres de la tête, mais sans
réellement inquiéter le portier adverse. Le danger vint encore sur une percée de Tohoua ou encore
par un shoot lointain de Coulibaly à la 72 ème minute..
Mais tout cela ne suffisait pas pour rétablir l’égalité. Au contraire, sur une contre attaque
remarquablement menée, un centre de la droite trouvait un attaquant démarqué au point de pénalty
qui d’un heading superbe donnait son allure finale au score de la partie.

A nouveau, sans démériter dans l’enthousiasme affiché, on doit reconnaître que le niveau de jeu était supérieur
chez nos adversaires
du jour… Nous avons procédé davantage par longs ballons, mais malgré Coulibaly et Veselinovic en pointe de
l’attaque, trop peu de ballons ont pu être exploités…

Le froid de l’automne s’installe et le Brussels vient lui s’installer dans le ventre mou du classement.

[Un grand merci à Bernard pour ce résumé, le mien viendra peut-être plus tard. Je veux juste rajouter un petit mot sur l'ambiance, un peu timide en première mi-temps mais fantastique en deuxième pendant les trentes premières minutes! Je n'avais jamais vu les supporters aussi chaud, alors que nous étions menés et que le jeu était aussi pauvre!!! Proficiaat ]

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top