Acceuil / Tout / Articles de presse / Revue de Pers (Nl-Fr) Avant le Derby Bruxellois

Revue de Pers (Nl-Fr) Avant le Derby Bruxellois

(nederlanstalige pers hieronder)

Aalhoul. Après avoir cassé son contrat au White Star, Redouan Aalhoul s’est engagé avec Saint-Trond.
Noyau. Sourzac, Van Den Eynde, N’Diaye, Labor, Kere, Cabeke, Nollevaux, Tunani, Nicaise, Habarugira, Seoudi, Bouyfoulkitne, Bilgic, Lkoutbi, Doudouh, Bellia, Gounongbe, Issey, Tonini.
Camara. Monté au jeu à Roulers, Lanfia Camara n’était visiblement pas totalement remis de sa blessure aux adducteurs. Le médian est sur la touche pour 4 mois, sa saison est terminée. Il devra peut-être être opéré.
TK. Geert Mestdagh (ex-Beveren) est désormais l’entraîneur des gardiens du RWDM. (Source : La Capitale 2014)

Plus qu’un simple derby (15/02/2014)
Le derby de la capitale aura une saveur particulière. Personne n’a oublié la guerre entre Vermeersch et Bico

Dimanche, le football bruxellois sera en fête avec le derby opposant le RWDM au White Star. Si les supporters espèrent voir un beau match, disputé dans une bonne ambiance, impossible de ne pas penser aux affaires qui ont mis aux prises Johan Vermeersch et John Bico la saison dernière dans l’affaire du rachat avorté du Brussels par un investisseur dubaïote. Johan Vermeersch n’a pas oublié et il ne déroulera pas le tapis rouge pour le retour de John Bico au stade Machtens. Aucune réception n’est prévue à la mi-temps et après le match. Et il est certain que le président motivera ses troupes à tout donner pour qu’ils s’imposent. Sur le banc des entraîneurs, Jean-Guy Wallemme sera opposé à celui qui l’a mis à la porte avant même le début de la compétition. “Je n’ai toutefois pas de rancoeur. Ce sera un match avec trois points mis en jeu, même si je sais que ce derby aura une saveur particulière pour beaucoup de monde”, nous a confié le coach en semaine. Et du côté des joueurs, comment appréhende-t-on ce duel ? “Je n’étais pas là la saison dernière mais les joueurs présents l’an dernier m’ont expliqué ce qu’il s’est passé et ce qu’ils ont vécu. Je sais que beaucoup ont à coeur de remporter ce match. Tout le monde veut gagner, ne fut-ce que pour le prestige”, précise Sami Lkoutbi. Pour lui, qui a été formé au stade Machtens, les derbys bruxellois sont toujours quelque chose de particulier. Surtout qu’il retrouvera un ami en face. “J’ai vécu pas mal de derbys dans les équipes de jeunes et c’est toujours quelque chose de spécial. À l’aller, j’étais au duel avec Soufiane El Banouhi, un ami d’enfance avec qui j’ai grandi au Brussels. Je suis content que ça se passe bien pour lui au White Star.” Sami Lkoutbi qui doit encore convaincre son nouvel entraîneur, surtout après être resté sur le banc la semaine dernière. “Le coach met certaines choses en place, calmement, en parlant beaucoup avec le groupe. Pour ma part, j’espère avoir la chance de prendre part au derby même si le plus important, ce sera la victoire de l’équipe. J’espère jouer prochainement afin de continuer à acquérir de l’expérience.”

Un derby que manquera Lanfia Camara. L’ancien joueur du White Star, qui avait fait son retour la semaine dernière contre Roulers, s’est à nouveau blessé aux adducteurs. Une blessure qui n’avait jamais totalement disparu et qui éloignera le médian des terrains pour quatre mois.

Source : S. St. – La Dernière Heure 2014

“Personne ne veut perdre” (15/02/2014)
Le derby risque d’être une nouvelle fois assez fermé, comme ce fut le cas à l’aller

À l’image de joueurs tels que El Banouhi, Soumah, Diop, Jonckheere ou encore Ndoye, plusieurs éléments du White Star ont transité par le RWDM Brussels. Le derby de dimanche sera donc spécial, tout comme pour la direction. Une situation dont est bien conscient Bernard Smeets. “Comme tout derby, ce sera chaud. Mais ça le sera encore plus pour la direction. Ce sera aussi un match spécial pour plusieurs de nos joueurs qui ont porté les couleurs du Brussels par le passé. Aujourd’hui, ils sont au White Star et ils auront à coeur de montrer qu’ils ont fait le bon choix”, explique-t-il. L’adjoint de John Bico espère toutefois que tout le monde mettra de côté les rancoeurs du passé. “J’espère que tout le monde se concentrera uniquement sur l’aspect sportif et que l’on assistera à une belle rencontre de football.” On espère aussi qu’il y aura plus de spectacle qu’au match aller où nous avions assisté à une partie assez fermée entre deux équipes qui pensaient avant tout à ne pas perdre. “C’est vrai que le scénario risque d’être assez semblable. C’est souvent le cas dans les derbys : tout le monde veut gagner mais surtout, personne ne veut perdre.”

D’autant qu’une nouvelle défaite étoilée serait mal venue, après les deux revers enregistrés contre Virton et Saint-Trond. “Il y avait beaucoup de déception dans les jours qui ont suivi le match contre Saint-Trond. Nous n’étions pas moins forts mais nous nous sommes inclinés. Heureusement, tout le monde s’est remis au travail pour bien préparer le match de dimanche.” Côté noyau, notons que Mansour Diop est
suspendu pour le déplacement au RWDM alors que Redouan Aalhoul ne fait plus partie du noyau. Libéré de tout contrat, l’ancien joueur du Brussels, a rejoint Saint-Trond jusqu’au terme de la saison.

Source : S. St. – La Dernière Heure 2014

John Bico : « Le White Star a zéro dette » (15/02/2014)
Le manager woluwéen retourne dans un stade qu’il connaît bien.

John, retourner au stade Machtens vous procure-t-il un sentiment particulier ?
Oui, c’est sympa parce que nous y avions un projet et c’est d’autant plus sympa qu’on y retourne en position de force. Il suffit de voir la situation financière dans laquelle le White Star se trouve actuellement pour se rendre compte que notre projet est solide alors qu’au Brussels, les joueurs ne sont pas payés…

La direction woluwéenne n’est pas conviée au match…
Tant pis et je me dis que ce n’est que du foot. Quand le RWDM s’est déplacé au stade Fallon, nous avons fait preuve d’exemplarité en invitant tout le monde mais la direction molenbeekoise a refusé. Nous avons été professionnels et cordiaux et je ne suis pas étonné que l’inverse ne soit pas vrai.

Vous retrouverez Jean-Guy Wallemme, votre ex-coach, sur le banc d’en face…
Oui et d’ailleurs, je tiens à stipuler quelque chose, dans la mesure où il se plaint sans cesse d’avoir été renvoyé. Je tiens simplement à rappeler qu’il était au chômage quand je l’ai recruté. Qu’après un mois de travail, il a touché six mois de salaire, qu’il a encore pu occuper son appartement de luxe et garder la voiture quelques semaines. Je ne suis pas certain que, quand il a remplacé un Didier Beugnies qui a fait des miracles, il ait eu les mêmes conditions de travail mais soit…

Le RWDM est devant votre équipe au classement. Rageant ?
Non, parce que nous avons un vision à long terme et pas le RWDM. Et que le White Star est le club le plus sain de D.2. Il n’a aucune dette, pas même un timbre poste. Notre équipe réserve se balade dans le championnat de D.2 et nous avons misé sur des éléments jeunes encadrés de quelques cadres. Je dirais que le club ne s’est jamais aussi bien porté et en ce qui nous concerne, nous avons une bonne relation avec la commune…

Est-ce vraiment un derby ?
Oui, si l’on part du principe que les joueurs se connaissent et s’appellent. Mais si vous parlez de tension, je dirais qu’elle est uniquement dans le camp de la direction du RWDM parce que nous menons 3-0 devant les tribunaux. En ce qui me concerne, j’ose croire que ce sera un derby entre gentlemen.

Et si vous croisez Johan Vermeersch ?
Je lui tendrai la main parce que je suis bien élevé mais à choisir, je préfère qu’il ne me la tende pas.

Avouez quand même que ce sera un match spécial !
Oui, surtout pour la majorité de joueurs qui ne sont pas payés et qui seront au coup d’envoi. Tout le RWDM plus sept joueurs chez moi à qui Vermeersch doit encore des sous…  (note personnelle à l’intention de Monsieur Bico: Ce qui est dommage avouez le, c’est que les supporters ne s’achètent pas, sinon peut être que plus de 50 personnes viendraient supporter le White ce dimanche)

Source : David Dupont – La Capitale 2014

Camara moet onder het mes

DAVID HABARUGIRA (RWDM) GEBRAND OP KNALPRESTATIE TEGEN WS BRUSSEL

Zondag ontvangt RWDM Brussels voor de camera’s van Belgacom TV aartsrivaal WS Brussel. Meer dan voorheen belooft het een geladen derby te worden. Vorig seizoen zorgde huidig WSB-general manager John Bico ervoor dat het huidige RWDM met de degradatie flirtte, nu kan RWDM zoete wraak nemen. Mits winst van RWDM tegen White Star Brussel, komt Bico’s club in woelig vaarwater.

Het spreekwoord zegt ‘wie een put graaft voor een ander kan er wel eens zelf invallen’. Wel, vorig seizoen heeft het niet veel gescheeld of RWDM was in de put gevallen, die John Bico had gegraven door heel wat spelers naar de B-kern te verwijzen, zoals Nollevaux en Nicaise, en enkele talentrijke jongeren, die toen in goede doen verkeerden, het spelen te beletten. We hebben het onder meer over Aalhoul, Renaud en El Banouhi. Eerstgenoemde geraakte dit seizoen al snel op het tweede plan en verbrak onlangs zelfs zijn contract bij WS Brussel. Intussen heeft de middenvelder, die volgens goed geplaatste bronnen graag had teruggekeerd naar RWDM, een contract getekend bij Sint-Truiden. El Banouhi is nog de enige die wel aan de bak komt. In de omgekeerde richting maakte Lanfia Camara de overstap. Na een afwezigheid van twee maanden viel hij vorige week in tegen Roeselare, maar de middenvelder is hervallen in zijn oude buikspierblessure. Het verdict is hard. Camara moet geopereerd worden aan de buikspieren en zal dus dit seizoen niet meer in actie komen. Wie eveneens zijn opwachting maakte na een afwezigheid van meer dan twee maanden is David Habarugira, voor wie de derby tegen White Star toch wel speciaal is.

« Speciaal in de context is dat ik heel wat jongens zal weerzien waarmee ik vorig seizoen bij FC Brussels hebt gespeeld. Maar die jongens treffen geen schuld aan wat er vorig seizoen hier is gebeurd tijdens de korte passage van John Bico. De situatie is nu ook anders. Laat ons stellen dat de rollen omgekeerd zijn: nu draaien wij bovenin mee en moet WS Brussel op zijn tellen passen om te vermijden dat het straks op een barrageplaats komt te staan. Ik heb zeker geen leedvermaak, want rancuneus ben ik zeker niet, maar ik hoef ook niet te verbergen dat niet alleen ik, maar de hele groep gebrand ligt op een knalprestatie. Wij zullen er alles aan doen om die drie punten aan huis te houden. Niet zozeer om White Star mogelijk in een penibele situatie te brengen, maar wel om onze ambitie waar te maken om op het einde van de rit in de top vijf te staan. Ik zelf ben einde contract. Ik wil in die negen resterende wedstrijden zoveel mogelijk spelen om ofwel een nieuw contract te versieren ofwel om mij in de gunst te spelen van andere clubs. »

Vorige week opteerde trainer Wallemme voor een 3-5-2. « Of hij dezelfde tactiek zal hanteren zondag, kan ik niet zeggen. En als ik het wist, zou ik het niet verklappen. We moeten de tegenstander niet slimmer maken hé », lacht Habarugira. Intussen heeft RWDM ook een nieuwe keeperstrainer als opvolger voor Perrone. Het betreft Geert Mestdagh, die in het verleden onder meer keeperstrainer was bij Waasland-Beveren.

« Werken, werken en nog eens werken »

BERNARD SMEETS (WS BRUSSEL) HEEFT EEN BOODSCHAP VOOR ZIJN SPELERS

WS Brussel vangt de derby aan in puntennood. RWDM Brussels is favoriet, al bewees White Star in de heenmatch niet te moeten onderdoen. Het bleef toen bij een scoreloos gelijkspel.

« Tegen goede ploegen spelen we altijd goede wedstrijden » weet trainer Bernard Smeets. « Toch loopt er elke keer nog iets mis. We slikken te veel vermijdbare tegengoals. Daardoor blijven we ook in die matchen vaak alsnog zonder punten achter. » In de strijd om het behoud hebben de zwart-witten amper ademruimte. De voorsprong op de barragist is niet groot. Gelukkig staan er nog wel wat ploegen tussen. Hard labeur lijkt de enige oplossing te zijn. « We kunnen maar één ding doen: werken, werken en nog eens werken. We moeten blijven doorgaan. Iedereen geeft zich volledig tijdens de week. Het is aan de verdedigers om de foutjes te vermijden en aan de aanvallers om vlotter het verschil te maken. »

White Star behoudt de hoop om het seizoen sterk te eindigen. De aansluiting met de middenmoot is zelfs niet zo veraf. « We blijven geloven in een goede afloop. Een volgende zege kan voor bevrijding zorgen bij de spelers. » Winst in de Brusselse derby kan het seizoen natuurlijk meer kleur geven. « De vier letters RWDM maken iets bijzonders los. Ik hoop op een goede ambiance op het veld en in de tribune. »

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top