Acceuil / Tout / Articles de presse / RWDM: Grèves, Staking, Biglic en STVV: la honte

RWDM: Grèves, Staking, Biglic en STVV: la honte

La grève est finie mais les salaires impayés. Les joueurs du club bruxellois (D2), qui étaient en grève depuis plusieurs jours, ont décidé de reprendre l’entraînement. Ils espèrent que le président Johan Vermeersch va tenir ses promesses et verser leur salaire des mois de novembre et décembre. (Source : La Capitale 2014)
Bilgic. Annoncé en partance pour la Turquie, Hakan était finalement de retour aux entraînements ce lundi. Cela semble être une bonne nouvelle sauf que Johan Vermeersch avait promis de payer les salaires des joueurs grâce… au transfert de Bilgic. Le groupe se pose à nouveau des questions…
Retours. Gounongbe s’entraîne sans souci, tout comme Tunani qui a pris part aux deux séances d’hier. Camara, lui, suit un programme individuel.
Amical. Le RWDM se déplace ce soir à Harelbeke pour disputer un match amical à 19h30. (Source : S. St. – La D.H. 2014)

Reprise des entraînements au RWDM Brussels (07/01/2014)
Le match face à Saint-Trond toutefois en péril

Après avoir refusé de s’entraîner depuis la reprise faute d’être payés, les joueurs du RWDM Brussels ont décidé de reprendre le chemin des entraînements. Les problèmes financiers ne sont pas résolus, mais le terrain manquait aux joueurs. Cependant, il se trame dans les vestiaires que le duel face à Saint-Trond pourrait être boycotté. Un joueur molenbeekois a bien voulu s’expliquer anonymement.

Depuis le 28 décembre, date prévue pour la reprise du RWDM Brussels, les joueurs molenbeekois ne sont pas montés une seule fois sur leur terrain d’entraînement. Plus payés depuis le mois d’octobre, les Bruxellois avaient avant la trêve eu une discussion avec Johan Vermeersch, leur président. Certaines choses avaient été convenues, mais celles-ci n’avaient tout simplement pas été respectées. Les joueurs ont donc décidé de protester en ne s’exerçant pas. Depuis lors, les salaires d’octobre ont été réglés, mais ce n’est pas le cas de ceux de novembre et décembre. En difficulté financière, l’homme fort du club nous avait confié qu’il recherchait des collaborations pour continuer à entrevoir l’avenir sereinement et avec ambition. L’imminent transfert de Hakan Bilgic vers la Turquie pouvait également permettre au RWDM de respirer quelque peu, mais ce dernier coince légèrement. Malgré tout cela, les hommes de Didier Beugnies ont pris la décision de s’entraîner à nouveau. Deux séances ont eu lieu hier. « Les joueurs se sont entraînés pour eux, pour le groupe et pour les supporters », précise le coach carolo. « Tout en sachant qu’ils ne seront sûrement pas payés prochainement et qu’il y a une tuile supplémentaire : le transfert de Bilgic n’a pas encore eu lieu. Le président a expliqué qu’il comptait sur cet argent pour résoudre certains problèmes, mais comme le joueur s’est entraîné avec le groupe, j’en conclus qu’il se passe quelque chose. » Avant de poursuivre : « Je ne sais pas si mes joueurs vont affronter Saint-Trond. Et s’ils jouent, dans quelles conditions le feront-ils ? Impossible à dire. »

La rencontre prévue ce week-end face à Saint-Trond est donc menacée. Interrogé concernant la situation au jour le jour que vivent lui et ses coéquipiers, un des éléments molenbeekois a bien voulu s’exprimer de manière anonyme. « Nous nous sommes à nouveau entraînés, car on ne pouvait plus se contenter de venir au club tous les jours pour rester assis dans le vestiaire », explique ce dernier. « Certains habitent loin et puis, la situation n’était plus tenable. Nous sommes des sportifs et nous avons besoin de nous dépenser. Cependant, la situation n’a pas évolué. Les jours passent et rien ne se produit. Nous attendons toujours notre argent de novembre et décembre comme il était convenu. On nous a précisé que l’argent du transfert de Bilgic servirait à cela, mais si celui-ci n’a pas lieu, où le président trouvera cet argent ? Le groupe ne sait pas quoi penser, ni comment agir. Nous vivons dans l’incertitude. Alors que la dynamique était positive au club et en dehors, les paiements ne suivent pas, mais surtout, la communication est catastrophique et les mensonges se multiplient. Le match contre Saint-Trond ? C’est selon moi du 50-50 ! Personne n’a envie de jouer car, que ce soit physiquement ou mentalement, nous ne sommes pas parés pour le faire. Ne pas monter sur le terrain est un geste fort et chacun va devoir réfléchir. Voir où il a le plus à perdre. »

Après le forfait écopé contre Virton, voilà la reprise du championnat en péril pour le RWDM.

Source : ALEXIS FERNANDEZ – La Capitale 2014

Nieuwsblad 7-1-2013

RWDM-spelers schorsen staking (even) op

De spelers van RWDM Brussels schorsten gisteren hun stakingsactie op en hervatten de trainingen, maar het probleem is helemaal niet opgelost.

Trainer Didier Beugnies is hoogst ontevreden over de gang van zaken.’Wie zou willen werken voor zijn baas als hij niet op tijd en stond betaald wordt?’ stelt hij de vraag. ‘De spelers hebben gisteren getraind, maar daarmee is alles gezegd.’

‘De lonen van oktober werden aangezuiverd. November en december werden nog niet uitbetaald. Hoe kan je dan nog een groep motiveren? Ligt het probleem bij de voorzitter? Ik weet het niet, ik heb met hem gesproken.’

Bilgic

‘Hij wacht op de gelden van de verkoop van Hakan Bilgic. Dat kan, maar deze morgen bood Bilgic zich aan om mee te trainen. Dus is hij niet verkocht. De spelersgroep denkt voor het ogenblik alleen aan zichzelf. Ik kan het hen niet eens kwalijk nemen.’

‘Zondag staat een competiematch op het programma: in welke omstandigheden we zullen spelen weet ik niet. De voorbereiding is sterk verstoord. Niemand kan in dergelijke situatie een spelersgroep optimaal opladen om een wedstrijd te spelen.’

‘Momenteel doen we ons werk zoals dat verwacht wordt, mar hoe de groep zal reageren wanneer er geen afdoende oplossing komt, moeten we afwachten. De rest van de week zal ik zien wie kan of wil spelen.’

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top