Acceuil / Tout / Infos journalières / RWDM info complètes et réunion d’information!

RWDM info complètes et réunion d’information!

Un grosse info qu’on m’a demandé de vous transmettre:

 » Ceux qui le souhaitent et qui le peuvent, seront attendu au socio de l’ancienne tribune ce vendredi 29/06/2012 à 19:00 - 19:30 pour une réunion d’information où tous les détails seront exposés et où avec Michel De Wolf nous tenterons de répondre à toutes les questions que vous vous posez. »

On remarquera aussi que le FC Brussels avec Boussu Dour a reçu une interdiction de transfert pour défaut de paiements.. Quand on sait qu’il y a 11 joueurs sous contrats, ça sent vraiment la fin. Si par malheur JV s’entêtait à continuer, on pourrait donc voir une D3A l’année prochaine avec l’union, le RWDM 47 et le Fc Brussels. J’entends par là que sportivement le Brussels n’as aucune chance de rester en D2.

La journée d’hier (26/06/2012)
Le “FC Bleid” jouera ses matchs sur la pelouse annexe du stade

Journée mouvementée hier à la maison communale de Molenbeek Saint-Jean. Jamal Ikazban, l’échevin des sports, avait plusieurs réunions importantes plus la présidence d’un jury le matin, mais il a tout de même réussi à intercaler une réunion à connotation sportive pour discuter de la nouvelle entité. Pendant ce temps, au stade Machtens, c’était le désert. A moins de quinze jours de la supposée reprise, un ouvrier communal était près de la pelouse mais ne s’affairait pas. La grille pour pénétrer dans l’enceinte était ouverte et le secrétariat fermé. Pas très pro alors que la campagne des abonnements, pour peu qu’il y en ait une, aurait dû débuter… Jo De Rop parti en vacances, il n’y a plus personne pour assurer une présence au stade. Triste.
Retour à la commune, où Michel Dewolf, son épouse ainsi que Mostafa Beggar et Ludovic Le Moullec, ont rencontré Jamal Ikazban sur le coup de 14h30 pour tenter de trouver un accord concernant le stade Machtens. Il a donc été négocié que le nouveau club évoluerait sur l’un des terrains annexes (semi-synthétiques), où une tribune peut accueillir plusieurs centaines de personnes. Les vestiaires, eux, ne sont pas finis. Mais il en faudra davantage pour démotiver les nouvelles troupes en place.
Zaiour comme entraîneur ?

Il va désormais y avoir du boulot, ne fût-ce que pour concocter une équipe compétitive pour faire bonne figure en Division 3 dans quelques semaines. Le prochain RWDM n’a actuellement pas de joueurs ni d’entraîneur et il est évidemment trop tôt pour pronostiquer qui portera le maillot de cette équipe. Théoriquement, les joueurs de Bleid toujours sous contrat restent affiliés au “RWDM” mais aucun ne sera conservé. Les arrivées seront donc nombreuses puisqu’il faudra composer tout un noyau. Le désavantage, c’est que le domaine sportif doit rapidement être réglé, étant donné que la compétition reprendra dans le courant du mois d’août et que les transferts doivent être bouclés avant le 2 juillet, sauf s’il s’agit de joueurs libres. En ce qui concerne le coach, une solution interne devrait être trouvée. On pense à Nourredine Zaiour, qui a effectué du bon boulot avec les jeunes du Brussels. L’avantage, c’est l’engouement que risque de susciter ce nouveau club. Derrière le nom RWDM et le logo, il y a une vraie histoire qui ne manquera pas d’attirer du monde. On peut facilement imaginer que les fans et les nostalgiques seront très nombreux dès les premières rencontres de championnat. Et cela pourrait aussi jouer en faveur des joueurs susceptibles d’intégrer le club.
Campagne d’abonnements et site web

Hier soir, le nouveau comité devait se réunir une nouvelle fois au stade Machtens pour peaufiner son organigramme ainsi que d’autres sujets importants. À commencer par un site web, qui sera lancé dans les prochaines semaines et qui sera bien entendu fréquemment mis à jour. Un graphiste était attendu. La campagne des abonnements sera elle aussi lancée dans les prochains jours. À des prix très démocratiques, dans le but d’attirer un maximum de citoyens de la commune. On peut ainsi s’attendre à ce que beaucoup de supporters soient présents dès les premiers matchs amicaux. Enfin, plusieurs joueurs ont déjà été contactés autant que d’autres se sont déjà proposés par l’intermédiaire de différents managers. L’idée de jouer sous un maillot légendaire, bien que le club devra, on vous le rappelle, porter le nom de FC Bleid pendant une saison, fait son chemin. Yannick Vervalle, un Bruxellois formé à Anderlecht et qui a pas mal bourlingué, a été l’un des premiers joueurs contactés. Daniel Calvo également, mais ce dernier a donné son accord à Namur, où il évolue depuis plusieurs saisons. L’idée est de laisser la place à un maximum de jeunes Bruxellois, entourés par quelques joueurs d’expérience. Objectif maintien lors de cette saison expérimentale dans une division exigeante.

Source : JULIEN COLLIGNON & DAVID DUPONT – La Capitale 2012



DE WOLF va redonner vie au RWDM (26/06/2012)
L’ancien Diable Rouge a racheté le matricule du FC Bleid et espère jouer… au stade Machtens !

Cela fait dix ans que les supporters du défunt RWDM attendent un retour de leur club fétiche au niveau national. Aujourd’hui, Michel De Wolf, un ancien joueur de la maison molenbeekoise, leur a redonné espoir. En compagnie d’autres personnes, il vient de racheter le matricule du FC Bleid, pensionnaire de division 3. S’il ne pourra pas encore changer de nom cette saison, le RWDM devrait être de retour d’ici à douze mois. “Nous sommes tombés d’accord avec Bleid pour reprendre leur asbl et nous jouerons en division 3, sous le nom de FC Bleid cette saison car nous n’avons plus le droit de changer”, explique Michel De Wolf. En attendant, l’ancien Diable Rouge veut faire évoluer son club… au stade Machtens ! “C’est le gros point d’interrogation pour l’instant. Nous souhaitons jouer au stade Machtens. Nous devons encore voir avec la commune comment nous mettre d’accord et quels sont les accords entre la commune de Molenbeek et Monsieur Vermeersch. Mais pour moi, il y a de la place pour deux équipes dans ce stade. Ça se fait bien à Milan…”

S’il ne l’avoue encore qu’à demi-mots, le rêve de Michel De Wolf est de ramener son RWDM à Molenbeek. “Tout est possible. En tout cas, je ne vois pas où est le problème. Pour l’instant, on pourrait s’appeler FC Bleid-Molenbeek si on joue au stade Machtens, et puis patienter un an avant de changer en RWDM.” Par contre, d’un point de vue sportif, tout reste à construire et il faut aller vite si le club veut aligner une formation capable de se maintenir en D3. “Il n’y a plus aucun joueur de Bleid. Comme nous sommes un club amateur, nous devons réaliser nos transferts pour le 30 juin au plus tard. Sinon on pourra toujours accueillir des joueurs libres ou en prêt. Le but est de rester en division 3 et de réaliser quelque chose de bien avec des joueurs belges.”

Reste aussi à savoir si la cohabitation avec le Brussels est possible. Michel De Wolf, qui souhaite conserver son rôle au sein de la direction de l’école des jeunes du Brussels, ne voit pas en quoi les clubs seraient concurrents. “Ils sont en D2 et nous en D3. Nous voulons gérer ça de la meilleure façon possible et nous pourrions travailler ensemble. Par exemple, le Brussels pourrait placer ses jeunes chez nous pour les aguerrir.”

Une chose est certaine: les inconditionnels du RWDM devraient rapidement adhérer au projet de Michel De Wolf.

Source : Sébastien Sterpigny – La Dernière Heure 2012



Ça sent la fin pour le FC Brussels (26/06/2012)
Johan Vermeersch va perdre ses supporters et toute son école des jeunes

Pour le FC Brussels, l’arrivée d’un nouveau club, dans son stade (ou presque) et sous le nom réclamé par ses supporters, c’est un énorme coup de massue. Peut-être même le coup fatal.

A vrai dire, il apparaît de plus en plus comme une évidence que le club de Johan Vermeersch est en état de mort cérébrale. Depuis la fin du dernier championnat, rien n’a été entrepris pour préparer la saison qui arrive et les départs s’enchaînent à une vitesse effrayante. Alors que la reprise des entraînements est censée être fixée à la semaine prochaine, il n’y a toujours pas d’entraîneur ni de staff technique. Sans parler du noyau fait de “bric” et de “broc.” Dans ces conditions, difficile d’imaginer que le matricule 1936 possède encore un avenir, à plus ou moins court terme. Vu l’immobilisme qui règne, la plupart des supporters (et les plus fidèles !) avaient déjà fait savoir qu’ils ne reprendraient plus d’abonnement, exaspérés par la politique menée par Johan Vermeersch. Nul doute que les derniers indécis vont maintenant choisir leur camp, quitte à encourager une équipe qui joue un échelon plus bas.

Mais le couple plus terrible viendra de l’école des jeunes. Celle-ci passera, à partir de 2013-2014, du côté du RWDM47. Sous l’égide de la commune, qui ne soutient plus l’entrepreneur de Ternat (notamment parce que Johan Vermeersch a des dettes envers celle-ci), elle va elle aussi se rallier au projet de Michel De Wolf. Pour bien faire, il aurait fallu s’affilier avant le 1er juin pour déjà faire partie du RWDM mais dans ce cas-ci, cela n’a pas été possible pour des raisons techniques évidentes. Le“transfert” est dès lors reporté à 2013.

Dans quelle configuration se présentera le Brussels dans les prochains jours ? C’est toute la question mais vu la tournure des événements, la fin du club molenbeekois semble de plus en plus imminente, d’autant qu’il y a de nombreuses dettes à épurer. Et on ne peut s’empêcher de penser que c’est un véritable gâchis. Près de dix ans après sa création, il ne reste plus rien.

Source : La Capitale 2012



Le RWDM va renaître (26/06/2012)
Plusieurs amoureux du club molenbeekois ont acquis le matricule du FC Bleid. La nouvelle entité évoluera en D.3 au stade Machtens

Les supporters en rêvaient. Cette fois, c’est acquis : le RWDM va être ressuscité. En reprenant le matricule du FC Bleid, les nostalgiques vont créer un nouveau club en D.3 (dans la même série que l’Union) à partir de la saison prochaine. Cette nouvelle entité jouera au stade Machtens mais, mieux encore, sera rebaptisée RWDM47 dès la campagne 2013-2014.

C’est un coup de tonnerre qui va chambouler l’ensemble du football bruxellois. Le RWDM, disparu tragiquement il y a dix ans, est sur le point d’être ressuscité par Michel De Wolf et d’autres amoureux de l’ancien matricule 47. Dans le plus grand secret, l’ancien entraîneur du Brussels a multiplié les réunions ces dernières semaines pour redonner une nouvelle vie au mythique club molenbeekois. A plusieurs, ils ont négocié non pas le rachat mais le transfert de l’ABSL du club gaumais et donc de son matricule (9026). Le club voulait cesser ses activités et vendre le matricule en raison de problèmes financiers qui durent depuis des mois. Il y a quelques jours, le club gaumais avait fait savoir que celui qui était intéressé devait débourser entre 150.000 et 200.000 euros. Michel De Wolf, flairant le bon coup, a pris contact avec les Panis. Conséquence : ce nouveau club évoluera à partir de la saison 2012-2013 en Division 3 ! Samedi, les représentants du nouveau club se sont présentés à l’Union Belge, qui a donné son aval. Il fallait faire vite puisque passé la date du 1er juillet, la fédération n’accepte plus aucun chamboulement dans ses séries.

Hier et lors des jours précédents, des négociations ont été tenues avec la commune de Molenbeek Saint-Jean pour pouvoir disposer des installations du stade Edmond Machtens, conjointement avec le FC Brussels. Rappelons en effet que Johan Vermeersch, a un bail de location exclusive du stade molenbeekois, accord qui se prolonge chaque année et qui a justement été renouvelé il y a quelques semaines. Une certitude, et c’est évidemment ce qui intéresse les supporters, dans douze mois, le nouveau club sera baptisé “RWDM47”. Il faudra en effet attendre un an avant qu’il ne soit reconnu officiellement. Celui qui rachète le matricule d’un club est effectivement obligé de jouer au moins une saison avec le même nom si le rachat est effectué après la date du 1er juin. Jusqu’à la saison prochaine, le nouveau RWDM s’appellera donc “FC Bleid”, pour des raisons de règlement. Enfin, la tendance indique que le club sera “dirigé” par les supporters sous forme de “socios” mais là, cela doit encore être débattu. “Une conférence de presse sera prévue dès que le moment sera opportun”, nous a simplement signifié Michel De Wolf. Une nouvelle qui ravira les supporters du club champion de Belgique en 1975 et qui fera définitivement fuir ceux du Brussels.

Un nouveau chapitre commence.

Source : JULIEN COLLIGNON & DAVID DUPONT – La Capitale 2012

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top