Acceuil / Tout / Articles de presse / « Un mercato ? Pas sûr » (19/12/2012)

« Un mercato ? Pas sûr » (19/12/2012)

Entretien avec Johan Vermeersch

Ce soir, c’est vaincre ou mourir. Le Brussels se déplace à Heist dans un match à six points qu’il faudra absolument bien négocier. Avant cette rencontre capitale, Johan Vermeersch s’est confié sur la situation sportive et financière de son club. Avec en toile de fond, un mercato qui pourrait ne pas être aussi mouvementé qu’espéré…

Président, dans quel état d’esprit êtes-vous avant ce match à Heist ?
C’est un match à six points. On a fait quelques bons matches, avec des résultats intéressants. Puis les circonstances n’ont pas joué en notre faveur contre Lommel, c’est malheureux. À Mouscron, j’ai parlé avec les joueurs après le match. J’étais déçu du niveau contre une équipe qui était à notre portée. Nous n’avons rien réalisé d’intéressant offensivement alors que c’était le moment de prendre des points. Il y a une faute de marquage sur le but qui nous coûte cher. La défense a bien tenu mais c’est surtout au niveau de la construction du jeu que nous n’étions pas au point.

Qu’avez-vous dit aux joueurs ?
J’ai donné mon avis, calmement, de manière constructive. Il faut aussi pouvoir accepter que les choses tournent un peu moins bien. On doit essayer decorriger ce qui n’a pas été samedi.

Une défaite ce soir serait-elle fatale ?
C’est un match clé naturellement. Après, nous devons aussi affronter Visé et Saint-Nicolas. C’est le moment de prendre des points en faisant des résultats. Mais il est clair qu’un bon résultat dès ce soir pourrait déjà changer beaucoup de choses.

Devaux
Offensivement, l’équipe paraît un peu limitée. On l’a encore vu samedi. Qu’en pensez-vous ?
Je suis tout à fait d’accord. Nous avons montré très peu sur le plan de la construction et du jeu à Mouscron. En possession de balle, nous n’avons pas réussi à être dangereux et à créer du danger. C’est trop peu, il faut l’admettre. Il y a peu de profondeur dans notre jeu. Et Nahimana, qui peut en apporter, ne s’entraîne pas depuis plusieurs semaines déjà.

Allez-vous faire quelque chose au prochain mercato pour tenter d’y remédier ?
Je suis en train d’évaluer la situation. Il faut d’abord se fixer un projet économique. Pour trouver un budget. Ce n’est pas facile dans les circonstances actuelles de trouver des sponsors prêts à mettre de l’argent. Nous aurons une réunion le 11 janvier pour décider ce qu’on va faire. Nous devons trouver des solutions à moyen terme, sur base d’un an et demi. Car si c’est pour tout recommencer dans six mois, cela n’en vaut pas la peine.

Cela veut dire qu’il n’y aura peut-être pas de transferts ?
Cela dépend. Je ne dis pas oui, je ne dis pas non. Il y a d’abord des choses à régler et d’ici une, deux, voire trois semaines, j’en saurai davantage.

Et Patrick Dimbala ? Il coûte trop cher ?
Je l’ai vu à plusieurs reprises avec la réserve. Contre Lommel et il n’était nulle part. Didier Beugnies m’a dit la même chose. Je ne suis pas tous les jours à l’entraînement non plus. On sait qu’on manque d’attaquants et de profondeur et on essaiera de trouver une solution dans la mesure du possible.

L’équipe actuelle n’est-elle pas trop juste pour se maintenir ? Vous êtes encore loin des 40 points nécessaires pour se sauver…
Engager un ou deux joueurs confirmés coûte de l’argent. Qui va le faire ? C’est pour cette raison que j’ai multiplié les contacts ces dernières semaines pour trouver des solutions. Quant aux 40 points, c’est encore prématuré. Parfois c’est 42, parfois 38… Il faut déjà battre nos concurrents directs dans les matches qui arrivent.

Que pensez-vous du travail de Didier Beugnies ?
Il a du mérite. Il a réussi à redonner de l’âme à l’équipe, avec un bon état d’esprit. Il est aussi confronté à nos problèmes de concrétisation mais c’était déjà le cas quand Zaiour était là.

Son intérim s’est donc transformé en fonction à temps plein ?
Ce n’est pas dans l’état actuel des choses de le remplacer, c’est clair.

Source : Julien Collignon – La Capitale 2012

Donnez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas diffuséeLes champs requis sont mis en évidence *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

live webcam girls
Scroll To Top